Vous avez une ville à protéger ! Rejoingnez votre Guilde et plongez dans l'aventure qui vous attend au sein de celle-ci !
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 :: Orchedin :: Quartier Ouest :: Au P'tit Canasson Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Chaleur torride [PV Ariemm]

avatar
Lenn
Fondateur Lenn
Messages : 183
Date d'inscription : 19/02/2016
Age : 15
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 25 Juil - 18:56

La chaleur me collait les vêtements à la peau et pour la cinquième fois dans la minute, je tirais mon haut dans l'espoir vain de me faire un semblant d'air. Je marchais d'un pas rapide, à la recherche d'ombre. A dire vrai, je n'avais jamais connu un été aussi chaud et aussi épuisant. Les rues étaient presque désertes, ce n'est qu'en m'enfonçant dans les dédales de la ville que je rencontrais des passants. Comme moi, ils avaient le visage en feu et rasaient les murs. Cette singularité me fit sourire, c'était si bon de se sentir ordinaire, si proche des habitants.

Il me semblait que même Orchedin souffrait de la chaleur. Le lierre qui grimpait les façades séchait, s'effritait et tombait doucement sur les passants. Comme s'il neigeait. De plus, les gouttières étaient à sec et les fontaines démunies d'eau. Je n'aimais pas l'été, les gens étaient sur les nerfs et la fatigue était mon fléau en cette période de canicule.

J'esquivai machinalement un homme de petite taille qui semblait pressé, tout comme moi, de se protéger du soleil. Alors, il s'arrêta, trop brutalement pour que je ne daigne pas le regarder avec étonnement. Ses yeux bleus croisèrent les miens et il me dévisagea sans aucune discrétion. Je connaissais déjà la suite, cela m'arrivait souvent depuis que j'avais été nommé Capitaine. Capitaine, cette réalité vint me frapper au visage. Pour le moment, je ne réalisais pas encore. Il me faudrait un peu de temps. L'homme cligna des yeux. Une fois, deux fois puis s'exclama:

-Oh le Capitaine de Nacastal! Bien le bonjour à vous.

Vous. C'était si étrange d'être vouvoyé si jeune. Je souris, un peu bêtement et me raidis quand il me tendit une main avenante pleine de sincérité. D'autres personnes commencèrent à se tourner vers nous sans pour autant s'arrêter. Je saisis sa main rougeâtre et dégoulinante de sueur. J'échangeais avec lui une brève poigne et répondit sans fausse modestie:

-Lenn, Lenn Ravenwood. Bonjour à vous monsieur.

Je me mordis la lèvre, tellement froid, tellement distant. J'aurais voulu paraître chaleureux mais cela m'était impossible pour le moment, visiblement. je retirai hâtivement ma main et l'essuyai discrètement sur le pan de mon pantalon. Il dût l'apercevoir mais ne s'en formalisa pas. Au contraire, il ne sembla pas vouloir me lâcher.

-Vous êtes jeune mais déjà si humble! Clama-t-il à mon grand désarroi, vous...

-Je vous remercie, je ne mérite pas tant d'éloges, intervins-je pour le faire taire, passez une bonne journée.

Je tentai un ton jovial mais il se fit sacrément provocant. L'homme me lança un drôle de regard tandis que je m'empressai de me retourner afin de poursuivre mon chemin. Ce n'est pas comme si j'avais tout mon temps. Loin de là, je profitais d'un moment de calme pour filer boire un verre et me rafraîchir. Enfin, j'aperçus l'enseigne si familière de la taverne "Au p'tit Canasson". Depuis tout petit, je venais ici. Je poussais la porte et reconnus la plupart des clients. Il y avait celui toujours dans le coin à maugréer des paroles incompréhensibles. Mais il y avait aussi ces deux femmes qui échangeaient des potins. Tous des clients réguliers. Je me dirigeai mécaniquement vers la table qui m'avait si longtemps accueilli. Je me laissais tomber lourdement sur la chaise bancale et commandai une pinte fraîche.

Je fermai les yeux, épuisé par cette journée où le travail s'accumulait. Par Sêlin, pas d'autre mauvaises surprises dans cette maudite journée!

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Ariemm
Fondatrice Ariemm
Messages : 445
Date d'inscription : 19/02/2016
Age : 16
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 26 Juil - 18:11
Nous voici à l'heure la plus chaude de la journée... L'été de cette année était particulièrement chaud et sec. J'ai toujours aimé le soleil, mais là c'était trop. Tous les soldats et tous les habitants semblaient épuisés. J'étais vraiment très déçus alors que nous traversions enfin une période calme et paisible, voilà que c'était mon ami le soleil qui m'empêchait d'aller m'amuser dehors.
Allongée sur le lit de mon quartier, je rêvassais. Je jetai un oeil par la fenêtre, comme pour vérifié un énième fois si le soleil ne se faisait pas moins rude. Toujours pas... songeai-je un peu dépitée. Je n'aimait pas m'ennuyer. Et encore moins gâcher mon temps à rester allonger à ne rien faire. D'un bond, je sortis de mon lit, bien décidé à affronter la chaleur torride de l'extérieur. Attendre que le soleil descende serai une perte de temps et d'un ennuis mortel! J'attrapai une des plumes qui se trouvait sur mon bureau au passage et dévalai tous les escalier de la Guilde.
J'avais pris une plume de Coucou Gris. J'eus un sourire malicieux en glissant la plume dans mes cheveux. Je me souvenais très bien du jour où j'avais attrapé cette plume. C'était un jour de pluie. J'étais partie en chasse dans la forêt, muni d'un arc. Je m'étais vraiment amusée. J'avais courus dans la boue, dans les sous-bois, grimpé aux arbres, construis des petits tipis pour les insectes, chassé à l'arc des proies imaginaires... En effet, la forêt était vide ce jour-là. La pluie avait fait courir à l'abri tous les animaux de la forêt. Sauf un. Un jeune coucou. Son chant avait attiré mon attention. Perché dans un arbre, il chantait au et fort, sans doute fier de son plumage. Et il pouvait l'être. Ses plumes, d'un gris perle scintillant, étaient rayées de gris plus sombre en dessous. J'en était resté bouche bée. Puis, j'avais pris un flèche dans mon carquois, lentement, silencieusement, sans quitter des yeux ma cible. Je l'avait encochée sur mon arc, tiré la corde lentement et visé avec un calme concentré. Ce fut bref, je lâchai ma flèche et l'oiseau tomba de sa branche. Toute heureuse, j'avais bondis vers le corps du coucou et pris sa plus belle plume.
Je soupirai, le printemps me manquais. Pour moi, c'était la meilleure saison qui soit. Équilibrée, il y avait de beau jours ensoleillés mais à chaleur raisonnable et des jours de pluie. J'arrivai dans la cours de la Guilde. La chaleur m’assomma mais je ne bronchai pas. Je gardais ma mon énergie et ma légèreté intact et parti en direction du coeur de la ville.
Je étais rendue ici, sans trop savoir ce que j'allais y faire. A mieux y réfléchir, j'aurais même mieux fait d'aller dans la forêt. Il y faisait sans doute plus frais. Je n'aurais qu'a me rendre dans une des tavernes pour m'amuser un peu. J'aimais beaucoup les deux tavernes d'Orchedin. Le Renard Borgne étant la dernière que j'avais visité, je décidai de me rendre Au p'tit Canasson. Je poussait la porte de la taverne. L'ambiance toujours aussi calme et accueillante me réjouis. De plus il y faisait plutôt frai. Je m’avançai dans la pièce et reconnu bien vite une personne, assise à une table, non loin de moi.

- Oh! Mais c'est le Capitaine Lenn! Bien le bonjour!

m'écriai-je en lui faisant un signa amical de la main. Sans demander sa permission je m'assis à sa table et commanda une choppe de thé glacé.

- Pour toi aussi c'est les vacances? Qu'est-ce que tu fais de beau en ce moment?

demandai-je d'un ton joyeux. Finalement, j'avais bien fait de me rendre ici, je n'avais jamais croisé le Capitaine de Nacastal dans une taverne et le voir là m'amusais beaucoup.




Ariemm Megjow


Je parle en #003300 dans mes RP's !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Lenn
Fondateur Lenn
Messages : 183
Date d'inscription : 19/02/2016
Age : 15
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 26 Juil - 18:32

Je portais mon verre à mes lèvres et laissais la fraîcheur de la boisson me faire tressaillir de plaisir. Mon corps se refroidit quelque peu, enfin. D'une traite, je finis ma pinte et la reposa bruyamment sur la table qui tangua. Tout était bancal ici, un peu comme ma vie. Cette idée m'arracha un sourire idiot. Soudain, la clochette de l'entrée tinta joyeusement, annonçant l'arrivée d'un nouveau client. Je ne tournais pas la tête, concentré sur mes mains. Je songeais à Athann qui devait se demander où j'étais passé quand une voix de femme, presque enfantine, me tira de mes pensées.

- Oh! Mais c'est le Capitaine Lenn! Bien le bonjour!

Je serrais rageusement les dents. Un moment de répits était vraiment trop demandé? Sans me retourner, je décidais d'ignorer cette personne qui devait être probablement être un habitant d'Orchedin. Quelle surprise quand la jeune fille tira la chaise devant moi et s'assit sans savoir si elle était la bienvenue à ma table. Je levais enfin les yeux vers elle. Au fur et à mesure que je la reconnaissais, je me raidis. Contrairement à moi, elle était de petite taille et menue. Sa joie faisait pétiller ses yeux verts pourtant sombre. Quand elle parlait, ses cheveux coupés courts et noir s'agitaient. Elle avait mon âge mais elle semblait si jeune, j'en resté bouche bée. C'était bien elle, la Capitaine d'Avelann. Ariemm.

- Pour toi aussi c'est les vacances? Qu'est-ce que tu fais de beau en ce moment?

Les vacances? Sans piper mot, je commandais une autre pinte. Ariemm me tutoyait, j'appréciais ce détail. Histoire de ne pas trop se sentir vieux, tout simplement. Je la sirotais en la dévisageant puis daignais lui répondre.

-Bonjour Ariemm. Dis-je calmement en esquissant un sourire polie

Je la regardais avec curiosité, elle avait quelque chose d'attachant, d'étrange. Malgré son air joviale et enfantin, elle avait un côté...inquiétant. Je me raclais la gorge.

-Pas vraiment, non. Je profite simplement d'un trou dans mon emploi du temps. Mmh, disons que j'ai la tête dans l'administration en ce moment. Peut-on qualifier cette activité de "beau", je l'ignore.

J'avais parlé sur le ton de l'humour tout en restant distant. Sêlin n'avait visiblement pas la tête à m'épargner aujourd'hui.






Revenir en haut Aller en bas
avatar
Ariemm
Fondatrice Ariemm
Messages : 445
Date d'inscription : 19/02/2016
Age : 16
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 26 Juil - 20:55
Lenn ne m'avait apparemment pas reconnu tout de suite car il avait semblé un instant surpris. Il ne répondis pas tout de suite, se contentant de commander une autre pinte. Le serveur lui apporta rapidement. Visiblement, Au p'tit Canasson, les clients étaient très bien servit. En tout cas mieux qu'au Renard Borgne. Je devrai aller ici plus souvent, finalement. pensai-je, souriante. Il sirota sa boisson tout en me dévisageant de ses yeux que j'avais toujours trouvé fascinant : un mélange parfait et rare entre le bleu et le vert. Au bout d'un moment il me répondit d'un ton très calme avec un petit sourire polie.

- Bonjour Ariemm.

J'eus un petit rire enfantin. J'aimais bien son ton. Je le trouvait plutôt amusant. Il continuai de me dévisager avec curiosité. C'était vrai qu'entre Capitaine, on ne se voyait pas souvent. Et encore moins d'aussi près, en temps de congé. La plupart du temps, les deux Guildes s'évitaient un peu. Sans doute pour éviter des conflit. Mais moi, je les aiment bien ceux de Nacastal!
En effet, j'ai toujours pensé qu'entre Guilde, les querelle étaient inutiles et dangereuses pour la sécurité de la ville. Sêlin ne serai pas content si elles venaient à se déclarer la guerre... Ah ça, non...
Il se racla la gorge et continua :

- Pas vraiment, non. Je profite simplement d'un trou dans mon emploi du temps. Mmh, disons que j'ai la tête dans l'administration en ce moment. Peut-on qualifier cette activité de "beau", je l'ignore.

Tout en l'écoutant, je me balançai sur ma chaise bancale, toujours souriante. Décidément, c'était une belle journée! J'en avait presque oublié la chaleur et mon thé glacé.

- Que s'est chargé chez Nacastal! L'administration! Olàlà, rien que dis penser ça me donne envie de faire de la paperasse des avions en papier! Je pourrais t'apprendre si tu veux!

Finis-je entre le sérieux et la blague. Je rigolai de plus belle. Les avions en papier, c'était vraiment mon truc! Heureusement, mes lieutenants et la secrétaire étaient plus sérieux que moi. Avant que l'un d'eux ne s'envole par la fenêtre pour un tour du monde, ils arrivaient à me récupérer tous les documents. Héhé, les avions sont vraiment la meilleurs des astuces pour refiler le travaille barbants aux autres! J'enchaînais, toujours aussi joviale :

- En ce moment, c'est plutôt calme chez nous... Les Novices s'entraînent durs. Je suis sûre qu'ils deviendrons de redoutable soldats!

Je soupirai en daignant enfin boire un peu de mon thé glacé. C'est vrai que la ville était plutôt calme...




Ariemm Megjow


Je parle en #003300 dans mes RP's !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Lenn
Fondateur Lenn
Messages : 183
Date d'inscription : 19/02/2016
Age : 15
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 26 Juil - 22:01

Au rythme de mes paroles, elle se balançait sur sa chaise, toute joyeuse. Était-elle toujours aussi heureuse? En tout cas, sa bonne humeur était quelque eu contagieuse.

- Que s'est chargé chez Nacastal! L'administration! Olàlà, rien que dis penser ça me donne envie de faire de la paperasse des avions en papier! Je pourrais t'apprendre si tu veux!

J'écarquillais les yeux, je n'avais jamais fait d'avion de papier de ma vie. Mes yeux brillèrent un instant d'étonnement. Je n'aurais pas cru possible d'entendre un Capitaine dire cela un jour. Je clignai des paupières, amusé malgré moi.

- En ce moment, c'est plutôt calme chez nous... Les Novices s'entraînent durs. Je suis sûre qu'ils deviendront de redoutable soldats!

Tout le monde dit ça. Aucun Capitaine ou encore Lieutenant ne diraient "Je suis sûr que nos Novices deviendront de piètres Soldats!" Le tout, avec un ton joviale et frénétique. Jamais. A part peut-être mon père en parlant à mon sujet. Je secouais la tête, inutile de penser à lui maintenant. Ariemm avait l'air de vouloir à tout prix engager une discussion. Il serai impolie de la snober.

-Un jour peut-être, nous nous amuserons à faire des avions en papier afin de les lancer à la figure de ceux qui nous donne ce travail sacrément barbant.

Chose incroyable, j'accompagnais mes paroles insolites par un petit rire.

Je ne sais pas pour toi, Ariemm, ajoutais-je avec un air complice, j'aimais prononcer son nom, mais je me sens proche des Novices. Quand je les regarde s’entraîner, je me revois enfant. Je parle plus aux Novices qu'à mes Soldats pendant la journée.

Je la regardais attentivement.










Je parle en #999966
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Ariemm
Fondatrice Ariemm
Messages : 445
Date d'inscription : 19/02/2016
Age : 16
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 27 Juil - 13:59
Il écarquilla les yeux, étonné. Étonné qu'il n'en ai jamais fait lui-même? Ou bien surpris que je lui parle d'avions en papier alors que je suis Capitaine? Il est vrai que peu de gens, même parmi les soldats de ma Guilde, connaissent mon côté enfantin. Je ne le cache pas du tout, c'est juste qu'ils ne le remarquent pas. Sans doute qu'avec mon titre de Capitaine, je dois impressionner un peu. Et puis, personne ne serai assez fous pour penser que son Capitaine est en fait une véritable gamine.
Il n'ont pas à s'en faire, même avec une Capitaine aussi peu sage que moi, la Guilde d'Avelann à toujours marché aussi droit! Peut-être pas grâce à moi, mais l'important est le résultat! pensai-je dans un petit rire malicieux. Je semblais amuser Lenn car il rentra dans mon jeu et me répondit en un petit rire :

- Un jour peut-être, nous nous amuserons à faire des avions en papier afin de les lancer à la figure de ceux qui nous donne ce travail sacrément barbant.

Je manquais de tomber de ma chaise tant cela me surpris du Capitaine Lenn. Il n'étais donc pas si sérieux et froid qu'il y paraissait. Entendre un autre Capitaine dire quelque chose d'aussi drôle me m'amusai vraiment. Le plus drôle chez lui, c'était qu'il essayait quand même de toujours garder un air sérieux, même pour dire des choses insolites. Je ne retint donc pas un éclat de rire tandis que je me recoiffai maladroitement et bu encore un peu de mon thé. J'aimais prendre mon temps pour boire ou manger. Ainsi, j'étais presque toujours la dernière dans la cafétéria de la Guilde.

- Quelle bonne idée! Je n'y avais jamais pensé! Cela doit vraiment être amusant de voir ces gens toujours sérieux s'enfuir sous une pluie d'avions en papier!

Il pris un air complice et ajouta :

- Je ne sais pas pour toi, Ariemm, mais je me sens proche des Novices. Quand je les regarde s’entraîner, je me revois enfant. Je parle plus aux Novices qu'à mes Soldats pendant la journée.

J'écarquillais les yeux tandis que ma bouche formait un grand sourire. Il était pareil que moi! Quand je voie les entraînement des apprentis, je me remémore toujours avec autant de joie, les heures de bon temps que je passait avec mon Maître.

- C'est vrai! Certains soldats sont trop sérieux pour moi! Et la plupart sont bien plus âgés que moi! Dans le fond, je me sens plus proche des Novices. Avec eux, je peux vraiment m'amuser et rire! Je me rappelle grâce à eux de tous les jeux que je faisait avec mon Maître... C'était tellement amusant!

Je me rendis compte que je ne connaissait pas vraiment le Capitaine Lenn. Je posai les coudes sur la table bancale de la Taverne et appuyai ma tête dans mes petites mains fines pour lui demander :

- Mais dis-moi, je ne connais pas beaucoup ton passé à toi... Pourtant, nous avons le même âge, curieux que je ne me souvienne pas de toi. Tu veux bien me raconter un peu?




Ariemm Megjow


Je parle en #003300 dans mes RP's !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Lenn
Fondateur Lenn
Messages : 183
Date d'inscription : 19/02/2016
Age : 15
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 27 Juil - 15:25

Elle sembla surprise de mes dires et de mon comportement. Je faillit lever les yeux aux ciels. Que croyait-elle? J'avais beau prendre mon rôle au sérieux, en tout cas plus qu'elle, je restais un jeune homme. J'aimais plaisanter avec ceux qui en valait la peine, ça me permettait d’alléger le poids que je portais sur mes épaules. Je clignais des paupières pour chasser ces dernières pensées noires.

- C'est vrai! Certains soldats sont trop sérieux pour moi! Et la plupart sont bien plus âgés que moi! Dans le fond, je me sens plus proche des Novices. Avec eux, je peux vraiment m'amuser et rire! Je me rappelle grâce à eux de tous les jeux que je faisait avec mon Maître... C'était tellement amusant!

Intéressant, je ne l'imaginais pas du tout comme ça. J'avais entendu diverses rumeurs à son sujet, plus intrigantes les unes que les autres. "Folle" par ici, "excessivement joyeuse" par là. Comment pouvait-on être excessivement joyeux? Cela me dépassait. Si elle se sentait heureuse, tant mieux pour elle. Ce n'était pas le cas de tout le monde. Raaah Lenn! Je gardais un petit sourire et me penchai vers elle. De son côté, elle posa ses coudes sur la table, les paumes vers le plafond et y logea son menton.

- Mais dis-moi, je ne connais pas beaucoup ton passé à toi... Pourtant, nous avons le même âge, curieux que je ne me souvienne pas de toi. Tu veux bien me raconter un peu?

Le sourire qui flottait sur mes lèvre jusque là s'effaça à ses paroles indiscrètes. Je fronçais les sourcils et reculais mon visage. Je serrais les dents, sa question ranima toutes mes douleurs passées. Soudain, j'eux une sorte d'illumination. Elisan. Ariemm devait forcément la connaitre, elles avaient dût être dans la même section de Novices. J'hésitais à prendre de ses nouvelles, entrouvrit la bouche...me ressaisit. Mon visage se ferma.  

-Rien de bien intéressant, dis-je enfin d'une voix roque où perçait une douleur non feinte.

Je ne sus quoi dire d'autre, détournais le regard.

-Rien de bien intéressant, répétais-je avec un frisson

Des images me revinrent. Ma soeur, Alasul, mon père. Elisan. Je n'osais pas regarder Ariemm, voyait d'avance son air déçu. Une idée me vint. Surtout ne pas mentir, me disait Alasul. Je décidais de lui conter mes meilleurs moments. J'affichais un sourire et dis, polie:

-J'ai eu un mentor incroyable, Ariemm, il était comme un père pour moi. Je n'ai pas eu vraiment d'amis étant Novice, je l'avoue. Mais je me suis entraîné sans relâche et on a finir par croire en moi. J'ai rencontré des amis, notamment Athann qui doit m'attendre en ce moment-même et Halym, qui habite vers ta Guilde. Je suis devenu Soldat, même si j'étais toujours un peu gamin. Avec Athann, on a multiplié les mission et les victoires. C'est probablement pour ça qu'ils m'ion choisi pour remplacer...

Ma voix se brisa, je fermais les yeux un court instant.

-Le Lieutenant Droit qui venait de mourir. Mon mentor. J'étais honoré de prendre sa place même si j'étais réticent au départ. De fil en aiguille, je suis devenu Capitaine.

Dit comme ça, j'avais eut une enfance joyeuse. J'avais omis les humiliations des autres Novices, Elisan, Saten et ma soeur. Je souris, un sourire qui sonnait faux, j'en était conscient. Je savais qu'elle n'était pas bête, qu'elle comprendrait. Je n'osais pourtant pas lui demander sa propre vie. Qui sait, elle avait peut-être autant souffert que moi et je ne voulais pas lui infliger ça.












Je parle en #999966
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Ariemm
Fondatrice Ariemm
Messages : 445
Date d'inscription : 19/02/2016
Age : 16
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 28 Juil - 11:12
Ma question sembla ne pas lui plaire... Hum? Un passé douloureux? Son sourire s'effaça, il se recula et fronça les sourcil. Il semblait tou d'un coup vraiment crispé. Oups. Je notait dans un coin de ma tête d'éviter le sujet à l'avenir. Je m'éloignais à mon tour, pour le laisser un peu plus au calme et bu encore un peu de mon thé glacé. Je n'en avait presque plus, mais me retins d'en recommander maintenant. Il se contenta de répondre d'une voix où transperçait une peine inconnue :

- Rien de bien intéressant.

Il détourna le regard, ne sachant que faire. "Allons allons, ce n'est jamais qu'un problème passé! Pourquoi se mettre dans un état pareil pour cela? Ce n'est pas grave : aujourd'hui est un autre jour!" C'est ce que j'aurais dit en temps normal, mais la situation était, malheureusement pour moi, trop sérieuse pour ce genre de "réconfort". Si Lenn n'avait pas attiré autant ma sympathie les minutes précédentes peut-être que j'aurais quand même pu lui dire cela. C'était peut-être ridicule, et sans doute que ça ne lui plairais pas, mais j'avais envie, comme avec mes soldats et mes novices, de le protéger, de l'écouter... Il répéta dans un frisson :

- Rien de bien intéressant

Il n'osait toujours pas me regarder, peut-être avait-il peur que je ne comprenne pas. En effet, tout avait été si simple pour moi. Je sentais venir un sentiment étrange et pas très agréable me serrer le coeur. Je ne l'avais presque jamais ressenti et je préférai que ça ne se produise pas une fois de plus. Cette fois est la dernière, Tristesse! me promis-je, mentalement. Soudain, je vis Lenn sourire et l'ambiance se détendis aussitôt.

- J'ai eu un mentor incroyable, Ariemm, il était comme un père pour moi. Je n'ai pas eu vraiment d'amis étant Novice, je l'avoue. Mais je me suis entraîné sans relâche et on a finir par croire en moi. J'ai rencontré des amis, notamment Athann qui doit m'attendre en ce moment-même et Halym, qui habite vers ta Guilde. Je suis devenu Soldat, même si j'étais toujours un peu gamin. Avec Athann, on a multiplié les mission et les victoires. C'est probablement pour ça qu'ils m'on choisi pour remplacer...


Il ferma les yeux un instant, visiblement très triste

- Le Lieutenant Droit qui venait de mourir. Mon mentor. J'étais honoré de prendre sa place même si j'étais réticent au départ. De fil en aiguille, je suis devenu Capitaine.

C'était un cours résumé, il était évident qu'il n'avait pas tout dit. Mais je ne voulais pas lui en demander plus. Il eu un pauvre sourire. Je gardai le silence un moment, le visage toujours à moitié caché dans ma choppe de thé glacé. C'était sans doute un drôle de façon d'écouter quelqu'un, mais je voulais que personne ne me voit triste, même un tout petit peu. Je reposait enfin ma choppe et préféra faire comme si je n'avais rien compris de plus que ce qu'il m'avait raconté. Je m'excusai pour la mort de son mentor et préféra enchaîner maladroitement sur autre chose :

- J'ai été visiblement plus chanceuse que toi. Je suis devenue Lieutenante puis capitaine par retraite des précédant qui étaient soit trop vieux soit trop blessé, sans pour autant être mort.

Je fis une petite pause avant de décider qu'il était temps pour moi de retourner à la Guilde.

- Ce fut un plaisir, Capitaine Lenn! Le devoir des avions en papier m'appelle!

Finis-je dans un sourire malicieux. J'appelai un serveur pour payer le thé et me dirigea vers la sorti. Avant de franchir la porte, je me retournai vers la table de Lenn et lui fis un joyeux signe de la main, en inclinant la tête sur le coté dans un petit rire :

- A bientôt!

Je partis d'un pas léger, malgré moi. Lenn avait ouvert un faille en moi. Pour la première fois, la "fuite" avait été ma solution au problème.




Ariemm Megjow


Je parle en #003300 dans mes RP's !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Lenn
Fondateur Lenn
Messages : 183
Date d'inscription : 19/02/2016
Age : 15
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 28 Juil - 12:36
Je savais qu'elle avait tout compris malgré son air faussement détaché. Elle s'excusa pour la mort d'Alasul. Je ne répondis pas, me contentant de la regarder fixement. Je recomposais mon visage, inutile de lui montrer cette faiblesse.

- J'ai été visiblement plus chanceuse que toi. Je suis devenue Lieutenante puis capitaine par retraite des précédant qui étaient soit trop vieux soit trop blessé, sans pour autant être mort.

Elle fit une pause, maladroite. Je ne lui en voulais pas même si la décision de faire semblant de ne pas comprendre qu'elle avait prise me déstabilisa. J'eus un geste de la main déçu quand je compris qu'elle allait partir.

- Ce fut un plaisir, Capitaine Lenn! Le devoir des avions en papier m'appelle!

Elle afficha un drôle de sourire qui me rappela celui d'Elisan. Je le lui rendis, charmé. Elle se leva, paya et arrivé au niveau de la porte, elle se retourna, me dévisagea et eut un rire qui m'arracha un autre sourire, plus sincère.  

- A bientôt!

Je voulus lui répondre mais elle partit trop vite. Je devinais malgré son pas joyeux qu'elle était différente. Je poussais un long soupir, je n'avais pas envie de rentrer. Je regardais la porte d'entrée, espérant stupidement qu'elle allait revenir avec son sourire angélique. Je sais pas moi, peut-être avait-elle fait tombé sa plume de coucou a force de se balancer. Je me penchais sur sa chaise mais il n'y avait rien. Je ris doucement, quel idiot. Je fixais sa chaise et je la revoyais devant moi. Doucement, je remuais les lèvres.

-A vrai dire, je ne sais faire que des bateaux de papier...

Ignorant royalement le regard moqueur d'un homme à la table voisine, je me levais brusquement. Il était temps de rentrer. Je jetais un coup d’œil au soleil déjà bien descendu. Athann allait m'étriper.








Je parle en #999966
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Orchedin  :: Orchedin :: Quartier Ouest :: Au P'tit Canasson-
Sauter vers: