Vous avez une ville à protéger ! Rejoingnez votre Guilde et plongez dans l'aventure qui vous attend au sein de celle-ci !
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 :: Orchedin :: Quartier Nord :: Dans les Quartiers Nord Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Bouillasse - Privé Nestrias

avatar
Ariemm
Fondatrice Ariemm
Messages : 481
Date d'inscription : 19/02/2016
Age : 16
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 8 Oct - 11:46
"Une petite patrouille dans les Quartiers Nord ! Rien de mieux pour s'amuser un peu !" Voilà ce à quoi j'avais songé en quittant la Guilde, bien décidée à jouer à la traque aux malfrats. Mon katana accroché dans le dos, j'étais partie alors que le soleil brillait encore haut dans le ciel. J'avais traversé les Quartiers Sud, prenant le temps d'admirer la végétation rougissante qui grimpait aux façades des bâtiments. L'automne prenait peu à peu ses droits sur la cité, et bientôt le givre couvriraient le paysage à chaque matin. Le retour de la saison de la chute des feuille était un spectacle dont je ne me lassais pas. La brume fraiche dans les vallons, les forêts embrasées, les champignons dans les sous-bois... C'était assurément une époque de l'année magnifique et ce, aussi bien dans la nature que dans Orchedin. A l'arrivée des feuilles rouges, la fête de la musique et du chant prenait place dans les rues de la cité. Ce n'était encore que le début de la saison, mais j'avais déjà croisé quelques troubadours qui, lyre à la main, entonnaient des chants festifs dont les mélodies animaient les Quartiers Sud.
Après de longues minutes de marches dans la ville, je débouchais enfin sur la place principale, esplanade imposante située au centre d'Orchedin. Les Quartiers Nord étaient face à moi, toujours aussi pauvres et délabrés par rapport au reste de la cité. De mon pas bondissant, je traversai à toute allure la place pour m'engouffrer dans les rues de mon terrain de jeu. La chasse était lancée, oeil attentif et oreilles aux aguets, plus rien ne devais m'échapper. Bientôt, j'arrivai dans une rue dont le sol ne possédait même pas de pavé. C'était chose fréquente dans les Quartiers Nord, on marchait donc sur de la terre battue, qui devenait très vite de la boue lorsqu'il faisait humide. Avec les pluies automnales, autant dire que l'allée ressemblait plus à un bain pour cochon qu'à une rue. Amusée par les nombreuses flaques boueuses, je m'amusais à sauter par dessus en riant, oubliant quelque peu d'être attentive pour ma chasse. Je trouvais très amusant de sauter habilement entre les flaques, et au bout d'un moment, une idée plus farfelue encore me traversa l'esprit. Bien vite, cette idée me parut si géniale que je n'essayai même pas de me raisonner. Je pris mon élan et, après un bond spectaculaire, j’atterrissais à pieds joins au beau milieu d'une flaque de boue, projetant une vague marron digne d'un raz-de-marée autours de moi. Alors que je me redressais en riant, je m’aperçus que je venais d'asperger complètement un jeune homme qui passait par là au mauvais moment. Il était grand, en tout cas plus grand que moi, et semblais avoir à peu prêt mon âge. Il portait une capuche qui dissimulait son visage, je ne pouvais donc pas voir son expression, mais il devait sûrement être en colère. Retenant un rire enfantin, je décidais de m'excuser :

- Navrée, jeune homme ! Fis-je d'une voix fluette qui contrastait avec mes paroles et dans laquelle on entendait mon rire. On dirait bien que tes vêtements sont couvert de boue maintenant. Ne pus-je m'empêcher d'ajouter pour plaisanter, bien que je savais que l'occasion était mal choisie.




Ariemm Megjow


Je parle en #003300 dans mes RP's !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nestrias
Nouveau
Messages : 17
Date d'inscription : 06/10/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 8 Oct - 14:00
J'étais en pleine filature de ma cible, un homme plutôt imposant, quand une vague de boue déferla sur moi, me trempant de la tête aux pieds . L'instant d'après j'avais perdu ma proie."Et merde..." me mis-je à penser en le cherchant du regard. je chercha donc d'où venait cette boue, et mes yeux se posèrent sur une jeune fille d'à peu près mon âge, que j'étais sûr d'avoir déjà vu quelque part sans savoir où, ce qui m'exaspéra. Celle-ci avait les deux pieds dans une flaque, juste devant moi . Aucun doute c'était elle la coupable.La jeune fille releva la tête le sourire aux lèvres , avant de tenter de s'excuser en essayant de cacher son rire.
- Navrée, jeune homme ! On dirait bien que tes vêtements sont couvert de boue maintenant.
Bizarrement, ce qui aurait fait exploser de colère n'importe qui ne m'affecta pas plus que ça et puis elle avait l'air plutôt innocente, il n'y avait pas vraiment de quoi se mettre en colère.
-Ce n'est rien, je laverais ma cape plus tard mais vous feriez mieux de faire plus attention la prochaine fois jeune fille, répondit-je d'un ton un peu exaspéré en essuyant du mieux que je pouvait mes habits.
Soudain quelque chose me choqua, les habits de cette fille n'était point le genre de vêtement que les habitants de ce quartier pouvaient s'offrir. Pas de doute ,elle n'était pas d'ici. Je regarda rapidement l'endroit où je venais de perdre ma cible avant de me tourner vers la fille,me disant que je le rattraperais tôt ou tard.
-Puis-je vous poser une question ? De quel quartier venez vous et surtout ,qui êtes vous ? J'ai la net impression d'avoir déjà vu votre visage quelque part, ajoutais-je,  légèrement méfiant.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Ariemm
Fondatrice Ariemm
Messages : 481
Date d'inscription : 19/02/2016
Age : 16
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 9 Oct - 18:56
L'inconnu ne sembla pas s’énerver outre mesure. Couvert de boue, il se contenta d'essayer de nettoyer ses vêtements avec détachement. La voix qui me parvint de sous sa capuche était calme, bien que légèrement exaspérée :

- Ce n'est rien, je laverais ma cape plus tard mais vous feriez mieux de faire plus attention la prochaine fois jeune fille.

Je souris, amusée par le fait qu'il imite mon apostrophe en m’appelant "jeune fille". Néanmoins, un sentiment étrange me parcourut lorsque je l'examinais avec plus d'attention. Son corps athlétique, son visage jusqu'à présent dissimulé et son calme étaient autant de petits détails qui titillaient mon intuition et m'encourageaient à la méfiance. Je notais dans un coin de ma tête les conseils de mon instinct mais ne cessai d'arborer mon sourire angélique. Nul besoin de se montrer plus prudente que besoin, d'ailleurs, je n'aimais pas la prudence. Elle était pour moi synonyme d'ennui. Quelque soit la nature du danger que me signalait mon intuition, je trouvais bien plus plaisant de jouer avec les risques plutôt que de faire la méfiante. J'étais d'ailleurs venue pour cela dans les Quartiers Nord, et la présence de mon katana dans mon dos en témoignait.
Le jeune homme encapuchonné lança un rapide coup d'oeil derrière moi, comme pour vérifier quelque chose. Ce détail ne m'avait pas échappé, mais je décidais de ne pas essayer de comprendre ce qu'il pouvait bien chercher ainsi du regard. Il reprit, d'un ton où perçait une légère méfiance :

- Puis-je vous poser une question ? De quel quartier venez vous et surtout, qui êtes vous ? J'ai la net impression d'avoir déjà vu votre visage quelque part.

A ces paroles, je ne retins pas un petit rire cristallin, plaçant ma main devant ma bouche avec facétie. Il y avait toujours quelques étourdis pour ignorer qui j'étais et la naïveté de ces derniers m'amusais toujours beaucoup. Avec ma peau blanche comme la neige et mes cheveux ébouriffés et parfaitement noirs, il était difficile de ne pas reconnaître la Capitaine d'Avelann que j'étais, bien que depuis à peine une année. De plus, on m'avait déjà bien souvent fait la remarque que j'étais le portrait craché de mon père, qui était Capitaine d'Avelann avant moi.
Je finis par répondre, un brin moqueuse :

- Eh bien ! On dirait que tu ne sort pas souvent de chez toi ! Je suis Ariemm Megjow, Capitaine de la Guilde d'Avelann ! Dans une caricature d'inclinement de politesse, j'ajoutai : Pour te servir !

L'inconnu m'avait demandé de m'identifier, malgré le fait qu'il était facile de me reconnaître. L'avantage, c'était que je pouvais en retour demander à connaître son nom, sans paraître indiscrète. Il pouvait bien sûr me mentir, mais cela je pourrais le deviner et au moins, je saurais qu'il y avait vraiment quelque chose d'anormal chez ce jeune homme. L'air de rien, je poursuivis en souriant, essayant plus ou moins discrètement d'apercevoir son visage sous sa capuche :

- Et toi, qui es-tu ? J'aime connaître le nom des habitants de la cité que je protège et dirige !




Ariemm Megjow


Je parle en #003300 dans mes RP's !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nestrias
Nouveau
Messages : 17
Date d'inscription : 06/10/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 10 Oct - 19:22
Une capitaine ?!! J'en était abasourdi. Qu'est ce qu'une personne de ce grade venait faire dans mon quartier ? Et ce capitaine n'était autre Ariemm Megjow, ce qui s'ajouta à mon inquiétude. Une foule de questions se bousculèrent dans ma tête , je n'avais jamais rencontré une personne aussi importante dans cet endroit délabré, cela ne présageait rien de bon pour les affaires. Celle-ci s'était mise à rire, sûrement à cause de mon ignorance, ce qui lui donnait un air innocent auquel je ne devait surtout pas me fier.

-Oh, excusez-moi de ma maladresse Madame, je ne vous avais point reconnu, répondit-je naturellement sans montrer mon inquiétude, esquissant une légère révérence, j'avoue que je vous imaginait comment dire...plus grande ?

A ces mots, je lâcha un petit rire étouffé, riant moi même de ma bêtise. Je finis par arriver à la question fatidique : mon identité. Face à elle, il me semblait extrêmement risqué de mentir, aussi talentueux étais-je. Si sa réputation était bien réelle, elle le sentirait aussitôt.

-Je me nomme Nestrias, je suis à la fois enchanté et étonné de rencontrer une personne aussi importante que vous dans ce misérable quartier. Que nous vaut donc cet honneur ?

En même temps que je parlais, je me mit à analyser son équipement qui, bien que plutôt simple, pouvait se révéler très efficace en combat. Une chose m'apparut clairement en tête, je ne devait pas l'affronter.



hors rp: désolé c'est un peu court j’espère que ça te dérange pas trop
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Ariemm
Fondatrice Ariemm
Messages : 481
Date d'inscription : 19/02/2016
Age : 16
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 15 Oct - 14:03
Malgré sa capuche, je sentis que mon interlocuteur était surpris de découvrir qui j'étais. Il s'inclina poliment en s'excusant, dans un air si naturel que j'aurais pu en oublier mes soupçons :

- Oh, excusez-moi de ma maladresse Madame, je ne vous avais point reconnu. J'avoue que je vous imaginait comment dire...plus grande ?

Sur ce, il étouffa un rire, moqueur de toute évidence. Un autre Capitaine que moi n'aurait sûrement pas laisser passer un tel manque de respect. Mon père tout particulièrement. D'ailleurs, il n'aurait surement pas apprécié qu'un passant des Quartiers Nord se fiche ainsi de sa fille, et surtout de notre famille à travers elle. Moi, cela m'étais égale, je trouvais même cela amusant. On m'avait rarement fait de remarque de ce genre sur ma petite taille, à un tel point que c'était tout juste si j'avais remarqué que tous le monde me dominait de plus d'une tête. Constat fait, cela ne changeait pas grand chose : inutile de mesurer deux mètres soixante pour être un grand guerrier, j'en étais toujours aussi certaine. Bien des fois j'avais affronté des montagnes de muscles, et elles n'avaient pas été plus redoutables que les habiles espions-assassin que j'avais également eus la chance de croiser, bien au contraire.
Mon interlocuteur répondit ensuite à ma question, de l'air dégagé de celui qui n'a rien à se reprocher. Encore une fois, il paraissait si naturel que mes doutes semblaient infondés. Seulement, je savais que je ne devais pas m'y fier. La première impression était toujours la bonne, et je sentais bien que ce jeune homme n'était pas exactement le modèle de l'orchedien exemplaire. Pourtant, plus que de la méfiance, j'éprouvais à son égard de la simple curiosité. Bien qu'il aurait pu être le pire des voyou, j'avais l'étrange sensation que l'ont se ressemblait.

- Je me nomme Nestrias, je suis à la fois enchanté et étonné de rencontrer une personne aussi importante que vous dans ce misérable quartier. Que nous vaut donc cet honneur ?

Son nom ne m'évoqua rien. Je ne l'avais jamais entendu avant, et je me surpris à être déçue. "Nestrias" n'était pas un nom de malfrat réputé, comme je l'aurais espéré. De plus, je voyais bien qu'il ne me mentait pas sur son identité. Pourtant, je refusais toujours d'abandonner l'idée qu'il était simplement ce qu'il semblait être. Je lui souris, angélique, tout en songeant que je me débrouillerais pour le tenir à l'oeil. Un jour où l'autre, je trouverais une preuve qui confirmerais mes soupçons. D'après ses paroles, il semblait habiter les Quartiers Nord le plus clair de son temps. Cela me donnait déjà une bonne piste pour découvrir qui était réellement ce Nestrias.

- Une simple petite patrouille pour la sécurité. Je sais que ce quartier est loin d'être le plus tranquille d'Orchedin, c'est donc toujours par ici que je me tourne lorsque j'ai envie de mettre ma petite taille à l'épreuve et de m'amuser avec les nombreux individus à problèmes qui s'y promènent. Fis-je dans un rire enfantin, plutôt mal approprié à mes paroles. Tu sembles être un habitué des lieux, alors si jamais tu remarques quoi que ce soit de louche, n'hésites pas à me prévenir ! Ajoutai-je dans un clin d'oeil.

Sur ce, j'empoignais mon katana, prête à repartir à la recherche de divertissement. J'avais encore du temps devant moi, et même si mes recherches avaient été infructueuses jusqu'à présent, je ne perdais pas espoir.

- Ce fut un plaisir, Nestrias ! Je dois poursuivre ma route à présent, des malfrats m'attendent pour une nouvelle danse ! Encore désolée pour la bouillasse. Alors que je m’éloignai de ma démarche joviale, je souris une dernière fois à Nestrias avant de lancer : J'ai la certitude que nous aurons l'occasion de nous revoir, à bientôt !

Je m'enfonçai dans les ruelles insalubres des Quartiers Nord en courant, mon katana à la main. Je n'avais rien pu faire pour mettre à jour la vérité sur ce mystérieux Nestrias, mais j'avais la ferme intention d'y parvenir. Déjà, j'avais hâte de le revoir, et ce fut en combattant l'envie de faire demi-tour pour le suivre discrètement que je poursuivis ma route.

HRP : Pas de soucis ! Je me out du rp un peu vite, mais comme ça on pourra faire plus vite plusieurs rencontres pour faire notre liens ;)




Ariemm Megjow


Je parle en #003300 dans mes RP's !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Orchedin  :: Orchedin :: Quartier Nord :: Dans les Quartiers Nord-
Sauter vers: