Vous avez une ville à protéger ! Rejoingnez votre Guilde et plongez dans l'aventure qui vous attend au sein de celle-ci !
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 :: Alentours :: Les Bois Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Entre les deux yeux! (PV Akkami)

avatar
Osano
Timide
Messages : 31
Date d'inscription : 22/10/2017
Age : 13
Localisation : Devant ce qu'on appelle un ordi :D
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 12 Nov - 19:10

ft. Akkami

S'accrocher à la vie avec un souhait à réaliser ? Hé, simple. C'est ce que j'ai fait.

Nous étions en automne. Et ce que j'adore faire, c'est me balader en forêt pour admirer les couleurs orangées qu'ont prit les arbres. Ces mélanges orange, jaune, marron me détend. Ca me rend même nostalgique. Quand nous nous baladions ici avec mon père. Les craquements des feuilles sous nos chaussures. La cueillette des champignons, et les tas de feuilles que nous faisions pour ensuite se jeter dedans. Ces souvenirs me feront toujours sourire.

C'était rare quand je rencontrais quelqu'un en forêt au même moment que moi. Parfois, c'est bien, car les balades tranquille m'apaisent. Mais d'autre fois, ça m'ennuie, c'est drôle d'être en de bonne compagnie non? J'ai parfois de faux espoirs en entendant des bruits de pas autour de moi. Mais c'était juste des écureuils qui cherchaient leurs petites noisettes, ou des biches qui se baladaient également. Rhaaaa, qu'est ce que j'aimerais rencontré quelqu'un pour rigoler moi!

En m’enfonçant dans la forêt, j'avais l'impression d'être..suivis. Quelque chose me suivait, j'en suis sûr! Ou c'est encore ces mammifères à la recherche de nourriture. Je continuais mon chemin, mes seringues claquaient entre elle, et j'avais parfois peur d'en casser une. Ce serais très bête en sois.
Ca faisait bien une trentaines de minutes que je marchais, et les bruits de pas résonnèrent toujours autour de moi. Je me demande vraiment ce que c'est. Et je ne suis pas du genre froussarde. Donc, je m'arrêta en plein milieu d'un chemin de terre. Et avec un sourire moqueur, je m'exclama dans le vide sûrement..

-Bon. Si quelque chose, ou quelqu'un me suit, qu'il... ou elle se montre. Ce serais vraiment sympa.

Quoi? J'ai l'air bête à parler dans le vent? Oui.. on dirait une folle qui s'exprime aux arbres.. Mais bon.. vaut mieux tester non? Peut être qu'un jour, quelque chose répondra à ma phrase non?



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Akkami
Habitué
Messages : 110
Date d'inscription : 21/02/2017
Age : 17
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 13 Nov - 17:20
Entre les deux yeux!

Ce matin je m'étais réveillée avec une horrible migraine. J'avais passé la veille enfermée dans la bibliothèque aussi, voilà que je paye mon manque d'air frais! J'étais alors sortie en début d'après midi avec mes armes histoire de chasser la bête des bois. J'avais alors entamer une petite marche agréable dans la forêt, gardant chacun de mes sens aux aguets. Mon mal de tête s'est alors rapidement dissipé, à ma grande joie d'ailleurs. Bien qu'il me restais quelque reste de cette mini-maladie, j'avais décider de continuer ma "balade". C'était une petite heure après que je l'avais aperçue. Ma petite biche que j'allais charcuter avec amour. J'ai tellement eu faim toute mon enfance, je ne vais pas me gêner pour m'exploser le bide maintenant! Pourtant, cette biche avait quelque chose de bizarre... dans le son de ses pas... dans sa démarche et... je ne sais pas, elle ressemblait à un espèce de... Roh et puis zut! Je ne connais pas tout les animaux de la forêt moi! J'étais alors passée en mode "chasse", et me déplaçant le plus discrètement possible, j'approchais peu à peu de ma proie. Plus je j'approchais, plus je me demandais ce qu'était cette drôle de bête. Et puis où marchait-elle comme ça? Toute seule? Normalement, les biches se déplacent rarement seules... Enfin, je ne suis pas experte, mais dans mon expérience, lorsque je voyais une biche, je savais qu'il y en avait d'autre pas très loin... Pourtant pendant la demi heure que j'avais passé à la suivre, j'avais eu beau fouiller du regard les alentours, aucun autre de ces mammifères ne s'étaient laissé voir. Puis enfin, l'espèce de biche s'arrêta. J'avais alors détaché doucement mon fouet enroulé qui tenait à ma ceinture par un petit bouton pour le maintenir fermement dans mes mains. Cachée derrière un petit buisson qui sentait terriblement bon, j'étais parée. Je ne devais pas trop attendre, ma cette biche est vraiment biza...

- Bon. Si quelque chose, ou quelqu'un me suit, qu'il... ou elle se montre. Ce serait vraiment sympa.

KEUWA!!?? Depuis quand les biches ça parle!? À moins que ça ne soit pas une biche... Rah saleté de migraine! Je sortais alors un peu la tête du buisson qui me cachait pour voir plus clairement ce que je croyais jusqu'à présent une biche. Je regardais alors quelques longues secondes la "biche" qui me tournait le dos, puis rangea à nouveau ma tête derrière le buisson.

- Waaah la honte! J'ai confondue une biche et une humaine!!

me criais-je d'une voix coupée qui la rendait quasiment inaudible. Bon... restons calme. Qu'est ce que je dois faire moi, maintenant!? De un j'ai passé trente minutes de ma vie à marcher après une biche que je voulais manger, mais au final c'est une humaine! De deux elle sait que je suis là! ... Ou elle est très parano et se croit toujours suivie... mais ça c'est à part! Je fais quoi? Elle sait que je suis là, si je repars j'aurai fait tous ça pour rien et en plus j'aurai rien à manger! Non mais ça va pas! L'humain ça ne se mange pas! Rester calme... restons calme... J'emplis mes poumons de l'air pur de la forêt pour expirer tout lentement. Je me relève calmement de ma position accroupie, quelques légères douleurs dans les genoux à cause d'être restée assise longtemps de la sorte. Mon fouet pendant tout autant que mes fins bras. Quand à mon sabre, il n'avait pas bougé depuis que j'étais partie de la Guilde. Accroché dans ma ceinture, qui raclait presque le sol. Je ne pense pas avoir encore été repérée, alors je m'éclaircis la gorge. J'ajoute alors de ma voix non-chalente, amplifiée par le regard froid et sec avec le-quel je dévisageais ma "biche":

- Je t'ai prise pour une biche. J'aurais sus que tu étais une humaine je n'aurais pas pris la peine de te suivre.

Et voilà exactement pourquoi je n'aime pas ma personnalité de façade! "Je t'ai prise pour une biche"! Oui mais non! Même pas une petite excuse, même pas un petit sourire, rien de tout ça n'avais voulu sortir. Depuis quelques temps, ma personnalité de façade avait bien prit du caractère. Bien plus qu'avant ou je pense que j'aurais réussi à sourire, malgré l'énorme gêne qui m'aurait envahi, et qui m'envahie actuellement, imperceptiblement bien sûr. Après tout, cette forêt est celle dans laquelle je suis née, elle est en quelque sorte ma maison. En quelque sorte bien-sûr... Et puis, même si enfant je n'étais jamais venue jusque ici, depuis le temps que je suis à Orchedin, j'ai eu le temps de découvrir la forêt sous un autre angle. J'avais alors de quoi me sentir à l'aise ici. Donc j'allais essayer de m'excuser! Car ce n'est pas très poli de suivre les gens à leur insu pendant une demi heure! Je pris alors une grande inspiration et essaya de sortir une quelconque excuse, mais tout ce qui sortit fut une râle mécontente qui me rendit encore plus furieuse contre moi-même. Depuis quand on grogne pour s'excuser!? Donc je suis les gens dans la forêt comme une grosse psychopathe, je leur parle froidement, je leur grogne dessus, mais au fond de moi c'est le malaise totale! Expliquez-moi la logique s'il vous plaît!!

Avec: Osano Irna


Moi, je parle en #800033


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Osano
Timide
Messages : 31
Date d'inscription : 22/10/2017
Age : 13
Localisation : Devant ce qu'on appelle un ordi :D
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 13 Nov - 18:00

ft. Akkami

S'accrocher à la vie avec un souhait à réaliser ? Hé, simple. C'est ce que j'ai fait.


A mon grand étonnement, une voix féminine répondit à ma question.

Je t'ai prise pour une biche. J'aurais sus que tu étais une humaine je n'aurais pas pris la peine de te suivre.

Une...biche?  Ah! C'est la meilleur tient. Je ne savais pas que mon physique faisait penser à une biche dans les bois. Hm.. Mais, si je reprend mon sérieux. Cette personne est un chasseur? Ou, quelqu'un qui s'est perdu ici, et qui se fait des délires bizarre avec les passants? Ba.. j'en sais rien. Niete. Mais, dans le doute, je mis ma main dans ma poche. Prête à dégainer mes armes d'une minute à l'autre. On ne sait jamais sur qui, ou quoi on peut tomber dans une vaste forêt comme celle ci.

Heu.. Hm. Soit hein. C'est bien la première fois que l'on me prend pour une biche. Mais, pourrais-je savoir au moins qui vous êtes?

C'est tout moi ça, prendre n'importe quelle situation à la rigolade. Si ça n'aurait tenue qu'à moi, j'aurais foncé en direction de la voix, et aurais dégainé mon arme en criant "TU VAS SAVOIR QUI EST LA BICHE MAINTENANT!" Mais. Non. Ce serais mal vu, surtout que encore une fois, je ne sais pas qui est la mystérieuse personne.
Quand j'avais dit que je voudrais bien rencontré quelqu'un dans cette forêt, j'aurais dû rajouter "rencontrer normalement." Non, mais c'est bien beau de rencontrer des personnes, mais si elles vous prennent pour une biche dès le début, je doute que cela passe bien. Bref. J'espère juste que l'inconnue ne va pas me mettre un beau vent. Peut être était-elle déjà partie? Ba.. qui ne tente rien n'a rien comme on dit!

Tu sais, tu peux te montrer hein. Ce serais déjà un bon début non? 

Ouais.. Bon. J'aurais pu dire mon "sublime" prénom. Mais, je n'y est pas pensée. Trop curieuse de savoir qui était la personne. Ouais.. J'aurais pu passé mon chemin aussi.. Mais que voulez vous. Je suis curieuse! Na.
Je retira ma main de ma poche, lâchant mes petites seringues. Et en avançant un peu plus vers les buisson, j'esquisse un sourire qui se veut rassurant. Ou du moins, qui inspire la confiance. C'est bien non?



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Akkami
Habitué
Messages : 110
Date d'inscription : 21/02/2017
Age : 17
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 13 Nov - 18:40
Entre les deux yeux!

- Heu.. Hm. Soit hein. C'est bien la première fois que l'on me prend pour une biche. Mais, pourrais-je savoir au moins qui vous êtes?

Ma "biche" passa discrètement sa main dans une de ses poches, détail qui bien évidement ne m'échappais que très rarement. Peut être était-ce bien un tic mais ça pouvais être bien tout autre chose... Mieux vaut rester sur ces gardes... Comme cette biche n'était pas vraiment une biche, on ne sais jamais à quoi s'attendre! J'étais toujours debout, derrière mon buisson qui me cachais tout le bas du corps jusqu'au ventre. Pourtant la promeneuse n'avait pas chercher à tourner la tête. Bon, tend mieux d'un côté, j'étais restée debout mais je n'avais qu'une envie, me rassoir au plus rapidement possible avant de n'être vue! Pour être sincère, cette "biche" n'avait pas l'air stupide. Bien qu'elle ne soit pas très sérieuse. Je trouve que demander l'identité de quelqu'un qu'on croise comme ça peut toujours être utile! Pourtant, ce n'est pas dans mes habitude de lâché mon nom ou mon prénom à tous vents!

- Tu sais, tu peux te montrer hein. Ce serais déjà un bon début non?

Bien... Ma gentille petite biche tenait vraiment à me voir... Je fis un pas de côté pour être entièrement visible à la promeneuse et dit d'une voix claire:

- Je viens d'Orchedin, de la Guilde d'Avelann, ça devrai te suffire.

avais-je répondu aussi froidement que lorsque j'avais lui avais adressé la parole pour la première fois. Si cette biche était maligne et cultivée, elle devrai avoir deviné qu'il ne faut pas trop me chercher les ennuis. C'est ça que j'aime bien sur ma personnalité de façade, elle m'évite les problèmes dus au relations sociales. Ça, c'est cool. Après avoir déclarer mes quelques paroles, je continua ma marche pour arrivé de profil à cette étrange jeune dame. Afin d'être sûre qu'elle me remarque, cette fois. Je la dévisageais aussi froidement que mes quelques mots étaient sortis, j'attendais bien sur qu'en retour elle se présente, mais je voulais la tester. Histoire de savoir quel type de personne c'est! Après tout, cette personne n'avait pas l'air complètement idiote et inoffensive, mieux vaux rester sur ses gardes. J'avais garder ma main agrippée fermement au manche de mon fouet. Au cas ou on devrai se friter un petit coup. Mais, je ne pense pas que cela devrai arriver, elle n'avait pas l'air de porter d'armes... Même si cette main glissée discrètement dans la poche m'avais fais tiquer, je me demande avec quoi elle pourrai bien se battre... Si elle se battait bien sûr, mais cela m'étonnerai... Je suis plutôt bien armée, en plus de la petite dague que m'avait offert Alex... J'en prenait grandement soin, et à chaque fois que je sortais, je la gardais discrètement dans ma ceinture ou dans une poche solide. Encore aujourd'hui, j'étais sortie avec mon petit poignard dans la pochette e cuire qui pendait sur ma cuisse. Peut être que cette biche se battait elle aussi avec un poignard? J'eus alors une vision quelque peu inquiétante... Si elle ne se bat qu'avec ça, elle doit être extrêmement agile! Enfin! Qu'allais-je m'inventer! C'était simplement une villageoise! Simplement une gentille villageoise innocente et inoffensive, pas d'inquiétude...

Avec: Osano Irna


Moi, je parle en #800033


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Osano
Timide
Messages : 31
Date d'inscription : 22/10/2017
Age : 13
Localisation : Devant ce qu'on appelle un ordi :D
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 14 Nov - 17:58

ft. Akkami

S'accrocher à la vie avec un souhait à réaliser ? Hé, simple. C'est ce que j'ai fait.

 
- Je viens d'Orchedin, de la Guilde d'Avelann, ça devrai te suffire.

Ses paroles étaient vraiment très froide. Je me demande pourquoi. Mais.. Elle est de la Guilde d'Avelann? Ho, ba ça va alors, elle ne doit pas pas être dangereuse. Hm.. bien. Elle s'était présentée en quelque sorte, mais si je n'ai pas son nom. Mais bon, qu'importe hein! J'aurais bien voulu sortir l'une de mes seringues.. Mais non. Elle va peut être prendre ça pour une agression, ou une provocation. Alors, en souriant, je me présentais à mon tour.

-Enchanté. Je viens également d'Orchedin, fière soldat de la Guilde de Nacastal. Je me nomme Osano. Osano Irna. Et vous, quel est votre nom?

C'était les présentations les plus directe que j'ai dû faire au cours de ma vie. Mais bon, pas tout le monde est pareil hein! Enfin bref. La jeune fille avait l'air agacé de ma présence.. Disons que je l'ai en quelque sorte déranger lors de sa ballade.. Et je déteste déranger les gens moi! C'est alors pour ça que je présentais des excuses quand même.

-Je m'excuse quand même de vous avoir dérangé lors de votre petite balade.

J'espère juste qu'elle n'a pas remarqué quand j'étais prête à dégainer mon arme à tout instant. Elle pourrait se poser des questions sur le fait que je suis une trouillarde. Sauf que non! C'est tout le contraire! Mais c'est un réflexe que j'ai.. Alors, j'avais envie qu'elle se sente en confiance avec moi, donc je sortis une petite seringue en lui faisant un sourire. Je préfère que la personne en face de moi sache directement que j'ai du poison dans les poches. Ils pourraient parfois se faire des films, et prendre la fuite. Je dit ça en connaissance de cause!

-J'espère ne pas t'avoir fait peur en mettant ma main dans ma poche. Disons que c'est un tic de farfouiller à l'intérieur pour m'assurer que mes armes soient toujours en ma possession.



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Akkami
Habitué
Messages : 110
Date d'inscription : 21/02/2017
Age : 17
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 15 Nov - 14:08
Entre les deux yeux!

La jeune demoiselle me sourit gentiment, à mon étonnement après les froides paroles que je lui avais lancé. Elle me répondit alors de suite:

- Enchanté. Je viens également d'Orchedin, fière soldat de la Guilde de Nacastal. Je me nomme Osano. Osano Irna. Et vous, quel est votre nom?

Qu'elle vienne d'Orchedin ne m'étonnait pas tend que ça, mais le fait qu'elle soit d'une Guilde. Celle de Nacastal de plus... Non je n'ai rien contre la deuxième Guilde d'Orchedin, simplement, je n'aurai jamais pensé rencontrer une soldate dans cette si vaste forêt! Cette Osano Irna m'intrigue bien... D'abord, elle me souris malgré la présentation à deux balles que je lui ai faite, puis elle me communique son nom sans vraiment s'en inquiété, de plus elle est soldat! Si je n'aurai pas eu cette personnalité de façade, j'aurai directement entamer une discussion avec elle, histoire de mieux la connaître. Malheureusement cette seconde personnalité m'en empêche...

- Je m'excuse quand même de vous avoir dérangé lors de votre petite balade.


continua-t-elle. Elle n'a vraiment pas à s'excuser... Théoriquement, c'est moi qui suis en tord... Malgré le fait que j'avais grandement envie d'en connaître un peu plus sur cette Osano, quelque chose m'irritais grandement... A moins que je n'ai pris 20 ans en quelques minutes, il ne me semble pas que j'ai besoin d'être vouvoyer! Je sais que ça pars d'un bon geste, une façon de me montrer qu'elle à une sorte de "respect" envers moi. Ou un truc du genre... mais j'ai horreur qu'on me vouvoie!! Contre toute attente, Osano sortit de sa poche sa main refermée sur quelque chose que je ne reconnus pas tout de suite. C'était une seringue! Mais qu'est-ce qu'elle fabrique avec des seringue dans les poches elle? Mon visage intrigué était bien voyant, malgré les efforts que j'avais essayé de faire, en vain. Définitivement Osano éveillait ma curiosité...

- J'espère ne pas t'avoir fait peur en mettant ma main dans ma poche. Disons que c'est un tic de farfouiller à l'intérieur pour m'assurer que mes armes soient toujours en ma possession.


Donc... tes armes... ce sont des seringues? C'est vrai que ça peut être assez dangereux selon le produit qu'on mettra dedans. Mais comment dire que ça n'impressionne pas des masses? En tout cas, c'était original, et je trouvais que ça renforçais son petit côté intriguant. Un peu prise au dépourvut, je commença à bafouiller une espèce de présentation à la noix:

- Euh moi, je suis, enfin je m'appelle Akkami. Akkami Kuuyami! Mais tu peux m'appeller... Akkami, enfin, si tu veux bien sûr! Je ne vais pas te forcer à m'appeler de tel ou tel façon! Ah ah... ça serai stupide! Et puis, tu peux me tutoyer tu sais, je n'ai que 16 ans! Pas 47!

Je me mis à rire, d'un rire très niais et super gênant... Voilà que ma personnalité de façade était complètement partie en vacances! Jamais je n'arriverai à trouver un juste milieu, non? Après avoir réussi à me ressaisir un peu, je finis ma phrase avec un peu plus de sérieux, sans pour autant par-être froide ou lointaine, non, un milieu que j'arrivais rarement à trouver. Un léger sourire s'était accroché aux coins de mes lèvres, adoucissant un peu l'expression sur mon visage:

- Tu n'as pas à t'excuser, c'est moi qui n'aurai pas dus te confondre avec une biche... Et puis, tu as bien fais de demander à ce que je sorte de ma cachette car je pense que si tu ne m'aurai pas avertie, je t'aurai taillée avec mon sabre...

Impossible pour moi de ne pas me représenter la scène dans ma tête. Ce fus également plus fort que moi de repenser à ces gamins des rues que j'avais dus arrêté pour ma première mission... Je me demande ce qu'ils sont devenus aujourd'hui... Qu'importe! Je n'avais pas à culpabilisé pour ça. J'ai déjà réussi à sauver leurs vie... De la mort par le sabre de ma Capitaine en tout cas... Je continuais en secouant légerement la tête pour chasser de mon esprit ces images que je m'étais inventée.

- En tout cas, mêmes si tes seringues n'en donnent pas vraiment l'air, j'en suis sûre que ce n'est pas de l'eau qu'il y à dedans, je me trompe? Ça doit être pratique aussi, une arme aussi petite... C'est passe-partout!

finis-je dans un petit rire. Contrairement à moi, elle pouvais sortir armée sans qu'on voie qu'elle soit soldate! Boh, ça ne me dérange pas tellement moi, qu'on me voit armée. De toute façon, je n'ai aucune raison d'avoir honte de mes armes! Je les ais depuis mon enfance, elles sont une partie intégrante de moi! Raison pour la quelle je ne m'en sépare que très rarement.
Avec: Osano Irna


Moi, je parle en #800033


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Osano
Timide
Messages : 31
Date d'inscription : 22/10/2017
Age : 13
Localisation : Devant ce qu'on appelle un ordi :D
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 16 Nov - 18:20

ft. Akkami

S'accrocher à la vie avec un souhait à réaliser ? Hé, simple. C'est ce que j'ai fait.

 
-Euh moi, je suis, enfin je m'appelle Akkami. Akkami Kuuyami! Mais tu peux m'appeller... Akkami, enfin, si tu veux bien sûr! Je ne vais pas te forcer à m'appeler de tel ou tel façon! Ah ah... ça serai stupide! Et puis, tu peux me tutoyer tu sais, je n'ai que 16 ans! Pas 47!


Ah ba tient, voilà que ses paroles sont enfin agréable. Disons que je n'aime pas trop les présentations froide et rude. Akkami.. c'est un bien jolie nom pour cette demoiselle. Et quand elle m'a dit qu'elle avait 16ans, je n'ai pas pu m'empêché de faire un sourire. Ahh... qu'est ce que mon adolescence me manque. Maintenant, j'ai 25 ans. C'est loin tout ça.

En tout cas, mêmes si tes seringues n'en donnent pas vraiment l'air, j'en suis sûre que ce n'est pas de l'eau qu'il y à dedans, je me trompe? Ça doit être pratique aussi, une arme aussi petite... C'est passe-partout!

Ah! Si il n'y avait que de l'eau, je pense que je pourrais m'amuser à planter ces seringues où je le désire. Mais non, c'est du poison. Avant sa mort, mon père m'avait appris les bases de la préparation du poison, et après, j'ai complété avec des tonnes de livres. C'est vraiment quelque chose de minutieux et il faut vraiment s'y connaître, au risque de vraiment faire quelque chose de dangereux. Personnellement, j'ai appris très vite, et facilement. Donc ce n'est pas tellement un soucis.

Ahaha, non en effet tu as raison. Ce n'est affectivement pas de l'eau. Mais un poison concocté par mes soins. C'est pratique et discret, bien que je les utilise en cas d'extrême urgence. Vois -tu, je n'ai jamais dit qu'ils ne pouvaient pas être.. mortel.

Nyark, j'aime parfois fait un peu peur avec mes seringues. Bien sûr, je n'ai aucune envie d'en planter une dans l'épaule de la miss. Elle m'a l'air très gentille, et je ne pense pas que ce soit nécessaire de se battre. Au fur et à mesure de notre conversation, je m’intéressais de plus en plus à cette jeune Akkami. De ce que j'ai vu, son caractère m'a l'air très changeant. Mais ce n'est pas pour autant que nous ne pourrions pas devenir amie hein! 

Et bien et bien, ravie de faire ta connaissance Akkami. Et dit moi, tu te balades souvent en forêt? En tout cas moi, c'est une habitude que j'ai, et j'apprécie beaucoup.

En effet, si elle aimait bien se balader en forêt, et bien... Pourquoi je l'ai-je pas rencontré plus tôt?C'est vrai ça.. Je ne tombe jamais sur personne, et savoir que quelqu'un y serait souvent ba.. c'est frustrant. Mise à part ça, c'est bien beau de blablater comme ça. Mais rester au même endroit comme des piquets, c'est assez ennuyant.

Voudrais-tu faire plus ample connaissance en marchant un peu? Ce serai peut être plus agréable, non?



Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Orchedin  :: Alentours :: Les Bois-
Sauter vers: