Vous avez une ville à protéger ! Rejoingnez votre Guilde et plongez dans l'aventure qui vous attend au sein de celle-ci !
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 :: Orchedin :: Quartier Ouest :: Dans les Quartiers Ouest Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Une rencontre à travers les pierres (PV: Ayka)

avatar
Osano
Timide
Messages : 51
Date d'inscription : 22/10/2017
Age : 14
Localisation : Devant ce qu'on appelle un ordi :D
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 14 Fév - 17:16

ft. Ayka

S'accrocher à la vie avec un souhait à réaliser ? Hé, simple. C'est ce que j'ai fait.

Ca m'arrive quelques fois. Me balader dans les rues sans but précis, voilà ce que j'apprécie faire par moment. Je n'attends jamais de rencontre, mais sait-on jamais. Surtout que l'odeur de nourriture qui chatouille mes narines pourrait attirer des personnes que je connais. M'enfin. Je marchais juste dans les ruelles, regardant les échopes sans forcèment y rentrer, bien que certaines me donnent envie, je trace ma route. Mes seringues toujours dans mes poches, bien rangées. Je sors toujours avec elles, ce n'est pas forcèment pour me sentir en sécurité, mais surtout pour bien savoir qu'elles sont auprès de moi, et que personne de mon "entourage" risque d'y toucher pour quelques raisons que ce soit.

Le ciel était était bien dégagé et cela se voyait. De nombreuses personnes se baladaient sans veste ni rien. L'air était doux et agréable et une légère brise remuait mes cheveux doucement. Ca aurait été agréable pour s'entrainer au grand air.. hmm... trop d'occupation en tête. Mais bon, il faut quand même que je profite de cette marche. Continuant mon chemin, la foule était de plus en plus dense, si bien qu'il fallait que je me faufile entre les personnes pour espèrer avancer de 1 métre.
Je marchais en zigzag, mais, je n'ai pas fait attention où je mettais mes pieds et...

-"AIE

Je tribuchais sur une pierre de taille moyenne. Eparpillant mes seringues autour de moi et mon genoux légèrement écorché à cause du sol qui est constitué de plusieurs petites pierres. Décidément, j'aurais dû rester chez moi.

-Argh, faut que je range ça! Satanée pierre!"




Revenir en haut Aller en bas
avatar
Ayka
Timide
Messages : 50
Date d'inscription : 26/06/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 18 Fév - 13:40
Le soleil, bien qu'un peu timide brille au dessus de moi et me réchauffe. J'en profite pour fermer les yeux quelques secondes. Je m'arrête donc en plein milieu de la rue les paupières close, la tête renversée vers le ciel. Je sens mille odeurs provenant des étalages autour de moi, j'entends les gens pressés se faufiler difficilement en maudissant le marché; les enfants qui, émerveillés par touts les stands poussent des cris joyeux; les marchants qui ne cessent d'apostropher les passants...
Un sourire se dessine sur mes lèvres. J'ai l'impression de voir la scène depuis l’extérieur, comme si je n'étais pas vraiment là. Pourtant c'est bien moi qui suis planté les yeux vers les nuages, la foule dansant autour de ma petite personne.
Je sursaute, un bruit viens me tirer de ma rêverie. Je rouvres les yeux et aperçois entre les jambes des passants, une jeune personne étalée par terre. Je fronce les sourcils. On dirait qu'il y a des choses en verre éparpillés autour d'elle. Elle jette un rapide coup d'œil à son genou. Il semble saigner mais je n'en suis pas sûr à cause de la distance qui me sépare d'elle. Je décide de me rapprocher pour lui apporter une aide éventuelle.

-...nge ça! Satanée pierre!

Une fois à sa hauteur, je discernes que les "choses en verre", sont en réalité des seringues. J'ai un léger mouvement de recul. Que fait elle avec des seringues? Est-ce un médecin? Je secoue la tête pour éviter de penser à cela. Je n'aimes guère les docteurs depuis tout petit.

- Hem... Lui dis je timidement, tu ne t'es pas fait mal?


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Osano
Timide
Messages : 51
Date d'inscription : 22/10/2017
Age : 14
Localisation : Devant ce qu'on appelle un ordi :D
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 18 Fév - 16:09

ft. Ayka

S'accrocher à la vie avec un souhait à réaliser ? Hé, simple. C'est ce que j'ai fait.

Je relevais la tête et vis un jeune homme. J'ai eus l'impression qu'il avait reculé à la vue de mes petites seringues. N'aimant pas instaurer une quelconque peur ou autre vis à vis de mes armes pour le moins étranges, j'esquisse un petit sourire qui se veut rassurant.


-"Ho non! Ne vous dérangez pas pour moi héhé, je vais y.... arriver.... toute seule"

Je ramassais mes seringues et soufflais. Une d'entre elle s'est brisée. Bon, heureusement que j'en ai d'autres de rechange, mais tout de même.. M'enfin, quand-t-elle étaient enfin rangées à leurs place, je me relevais en laissant échapper un faible "Aie". En effet, mon genoux était en train de saigner. Et pas qu'un peu hein. Je suis tombée sur de la roche pointue ou comment ça se passe?!M'empêchant de grimacer, je regardais le jeune homme qui m'avait proposé son aide.

"Heu. sauriez vous par hasard si il y aurait une source d'eau? Une sorte de fontaine ou autre dans les environs? Je ne pense pas que laisser cette blessure à la vue de tous soit une bonne idée haha..."

Je rigolais légèrement. Je n'ai jamais vraiment eut cette situation, être blessée sans pouvoir se "soigner" dans l'immédiat. Mais bon, ça peut toujours arriver, et si j'avais fais attention à où j'avais mis les pieds, ceci ne serais jamais arriver. 



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Ayka
Timide
Messages : 50
Date d'inscription : 26/06/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 28 Fév - 16:07
La jeune fille me regarda. En fait, elle n'avait pas l'air d'être un médecin mais je ne pouvais pas me baser uniquement sur les yeux d'une personne pour savoir son identité. Même si la peur que j'avais ressenti en voyant ses outils par terre s'était envolée, le doute restait toujours bien présent.

- Ho non! Ne vous dérangez pas pour moi héhé, je vais y.... arriver.... toute seule.

Elle se mit à ranger ses mystérieuses seringues, puis se releva. Elle planta de nouveau ses yeux violets dans les miens.

- Heu, sauriez vous par hasard si il y aurait une source d'eau? Une sorte de fontaine ou autre dans les environs? Je ne pense pas que laisser cette blessure à la vue de tous soit une bonne idée haha...

Je cru entendre un rire lui échapper. Elle rit au lieu de râler ou pleurnicher comme certain, ne pus-je m'empêcher de penser. Ce n'est sûrement pas un docteur qui rirai, mais la voir manipuler ces instruments avait renforcé mes doutes.
Enfin, médecin ou pas cette jeune fille attendais que je lui offre mon aide et c'était moi même qui m'étais proposé. Je ne pouvais donc pas me défiler. Je jetais un regard circulaire autour de moi, tentant de trouver quelque chose qui ressemble à une fontaine. Cependant, il était difficile pour moi de voir avec une foule qui dansait sous mes yeux... Il faudrai quitter le marché pour arriver à trouver un endroit convenable.

- Oui, tu as raison, viens, allons par là, il y aura moins de monde, dis je en désignant une ruelle voisine.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Osano
Timide
Messages : 51
Date d'inscription : 22/10/2017
Age : 14
Localisation : Devant ce qu'on appelle un ordi :D
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 14 Mar - 15:18

ft. Ayka

S'accrocher à la vie avec un souhait à réaliser ? Hé, simple. C'est ce que j'ai fait.

Le jeune homme en face de moi avait l’air.. Méfiant, ou quelque chose de ce genre. Peut être avait-il une petite peur dû à mes armes ? Hmm.. A voir.

Je jetais un vif coup d’œil à mon pauvre genou, décidément, je me blesse facilement moi.. Bref, je me dirigeais vers la direction que me montrait le jeune homme tout en étant accompagnée de ce dernier. Je pris un bout de tissus caché dans le fin fond de mon sac et le trempait dans la petite fontaine présente par miracle. La blessure n’est pas profonde, mais j’aurais pu m’en passé royalement. Fin bon.

Après avoir nettoyé ma plaie, je me tournais vers le jeune homme. Abordant un joyeux sourire, je vins me présenter. Même si son visage ne m’est pas inconnu.. Je l’aurais aperçue autre part ? Ca ne m’étonnerais pas tient.


Merci beaucoup de votre aide ! Au fait, je me nomme Osano, je suis soldate de la guilde de Nacastal. Hm… Ne seriez-vous pas non plus un soldat de cette dernière .. ? Désolée si je me trompe haha…

Je suis du genre à beaucoup bavarder, et parfois c’est insupportable quand on a l’impression que l’on dérange son interlocuteur. Mais… J’y peux rien ! Je suis comme ça après tout ! Je ne peux pas aller contre ma volonté de parler ! 

-Hm.. J’espère ne pas t’avoir fait « peur » avec mes armes. C’est vrai qu’elles sont pour le moins… Inhabituelles.

Je sortais une de mes seringues vides et lui expliqua que c’était bien mes armes, et non des engins de médecins. Bien que je connais quelques « trucs » sur la médecine, je préfère étudier les capacités incroyable de certains poisons.



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Ayka
Timide
Messages : 50
Date d'inscription : 26/06/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 5 Avr - 19:13
Arrivés au niveau de la fontaine, la jeune fille nettoya rapidement la plaie. Elle se tourna vers moi et me sourit.

- Merci beaucoup de votre aide ! Au fait, je me nomme Osano, je suis soldate de la guilde de Nacastal. Hm… Ne seriez-vous pas non plus un soldat de cette dernière .. ? Désolée si je me trompe haha… Me dit-elle, puis ajouta d'une traite, me tutoyant au passage, hm.. J’espère ne pas t’avoir fait « peur » avec mes armes. C’est vrai qu’elles sont pour le moins… Inhabituelles.

Je hochais la tête et lui montrais l'insigne de soldat que je portais. Je soupirai sans cacher mon soulagement, c'était une soldate, non pas un de ces médecins tordus... Cela pouvait paraître étrange, mais j'étais plus rassuré qu'elle ai des substances étranges -même du poison- plutôt que des remèdes dans ces seringues.

- Enchanté de faire ta connaissance, Osano. Je suis Ayka Mostralin. Je t'avoue que j'ignorais que l'on pouvait utiliser de tels armes. Il faudra que tu me montres un jour, je suis curieux de te voir t'en servir. Lui proposai-je en souriant.

La ruelle ombragée où nous nous trouvions était déserte, la rumeur du marché n'était plus qu'un murmure presque inaudible. Les maisons recouvertes de lierre semblaient reposer les une sur les autres, comme si elle n'étaient à ce jour encore debout seulement grâce aux support des baraques voisines. Cette comparaison originale me fit rire intérieurement. J'étais décidément de bonne humeur, ce qui ne pouvait être qu'une bonne chose.

- Serais tu partante pour me faire une petite démonstration des tes armes? lui demandai-je avec amusement en la regardant du coin de l’œil.


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Orchedin  :: Orchedin :: Quartier Ouest :: Dans les Quartiers Ouest-
Sauter vers: