Vous avez une ville à protéger ! Rejoingnez votre Guilde et plongez dans l'aventure qui vous attend au sein de celle-ci !
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 :: Alentours :: Les Bois Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Pause goûter et mission imprévue! (Ft. Pleins de gens)

avatar
Osano
Timide
Messages : 51
Date d'inscription : 22/10/2017
Age : 14
Localisation : Devant ce qu'on appelle un ordi :D
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 21 Fév - 19:01


Pause goûter et mission imprévue
Ordre:  Osano; Ariemm; Elyu; Dysa; Alex; Akkami.

Une part de gâteau?

Ce matin, je me suis réveillée grâce aux rayons de soleils qui caressaient mon visage. Un réveil doux et paisible auquel je profite bien.. Mais ce n'est pas dans mes habitudes de trainasser dans le lit le matin. Mais cette sensation est tellement.. j'ai pas de mot. M'enfin, je décidais quand même de me lever. M'étirant, je me mis à la fenêtre. Je respirais profondément. M'accoudant au rebord, je réfléchissais.. On est quel jour? Je me sens décaler c'est horrible. J'haussais les épaules et regardait un peu partout. C'est...calme. Mais ça fait du bien. Retournant face à mon lit, je vis le calendrier avec indiqué dessus une date. Elle n'est pas anodine pourtant! Mais... j'ai parfois l'impression de posséder une mémoire de poisson rouge. C'est mon anniversaire! Argh.. je vieillis... je prends un ans de plus! Esquissant un petit sourire, je m'habillais plus sérieusement et sortit dans la cour. Je dois laisser cette journée continuer banalement? Erf.. c'est nul ça quand même. Faisait demi-tour, je réfléchissais. AH! J'ai trouvé! 

J'ôtais le pas et me dirigeais en cuisine. Je.. je n'ai jamais été hyper forte en cuisine en faite..haha. Bon, je refaisais demi-tour. Apparemment, j'aime bien faire des détours inutiles, mes chères seringues dans les poches je marchais en direction du centre d'Orchedin.
Regardant au alentour, j'entrais dans une espèce de petite boulangerie dans laquelle  les gâteaux donnent vraiment envies. Mais je décide de prendre simple. Des petits muffins. En sortant, je mourrais d'envie d'en croquer un morceau. Mais je me retiens, quand même, un peu de... je sais pas. Bref, je me dirigeais donc vers la forêt.

Marchant un peu dans toute les direction, je profitais de cet instant calme. J'espérais quand même croiser des gens, sinon j'aurais l'air bien débile avec mes gâteaux dans une forêt.
***
Quelques minutes se sont écoulées et toujours aucune rencontre. Je m'asseyais contre un arbre, l'air boudeur, mon côtés grande enfant avait prit le dessus, et je ne puis m'empêcher de rire un peu.


"Haha, après tout, c'est quand même bien un anniv seul dans la forêt..."
A-Lice | Never-Utopia


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Ariemm
Fondatrice Ariemm
Messages : 567
Date d'inscription : 19/02/2016
Age : 17
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 22 Fév - 16:45
Une mission était parvenue à la Guilde la veille même. Les habitants de la campagne environnante se plaignaient de l'état de leur troupeau de brebis. On rapportait plusieurs bêtes blessées ou même disparues. Pour beaucoup, c'était une meute de loup qui était derrière tout cela. On aurait même vu certains de ses grands canidés s'enfuir en direction de la forêt.
Quand j'avais repéré cette mission, j'avais tout de suite bondis dessus. Elle concernait la forêt. Ma forêt ! Celle où j'avais grandis, où j'avais toujours aimé me promener, seule ou avec ma nourrice, ou encore avec Lenn, pour jouer à Grimpe-Chêne ! Je n'aurais jamais cru qu'un jour mes devoirs de soldat m'y conduiraient pour affronter la nature qui avait toujours été bienveillante à mon égard.
Cette mission avait attisé toute ma curiosité. Comment le mal pouvait-il se trouver en ces loups, enfants de la nature ? Quelque chose devait forcément les contraindre à agir de la sorte. Nul animal sauvage ne s'approchait autant des Hommes sans bonne raison. Par ailleurs, je me demandais bien d'où sortait ces loups ! Je connaissais la forêt depuis toujours et je n'y avait jamais repéré la moindre trace de ces majestueux canidés. Tout cela m'intrigais et je me faisais une joie à l'idée de pouvoir éclaircir tout ces mystères.
Sauvage dans mon dos j'étais aussitôt parti trouver des renforts pour ma quête. N'importe qui d'un minimum expérimenté ferait l'affaire et ce fut donc sur le premier soldat venu que je lançais mon grappin. En l'occurrence, ma Lieutenante Gauche, Elyu. Je la croisai dans le hall du troisième étage, alors que je sortais tout juste de mes quartiers. Toute souriante, je m'empressai de lui expliquer la situation et, sans vraiment lui laisser le choix, l'embarqua dans mon histoire.
D'un rapide pas bondissant, je pris le chemin de la forêt, pressée de mener mon enquête. Une fois sous la voûte formée par les branches nues des arbres de Février, je ralenti un peu pour me concentrer sur mes sens. Dans les cimes, les oiseaux recommençait leur chant, après un long silence hivernal. Je reconnu des mésanges (beaucoup de charbonnières et un peu moins de bleues) et même, au loin, un merle. Je ris doucement, heureuse de retrouver les mélodies des passereaux. J'adorais toute les saisons, mais l'hiver avait toujours était un tantinet trop silencieux pour moi.

- Bien, nous voilà précisément là où auraient été aperçut les loups ! Fis-je à Elyu en esquissant un petit sourire On devrait chercher des indices de leur présences. Qui sais, peut-être que ces messieurs les loups nous on fait un parcours fléché pour nous mener droit à leur antre pour mieux nous manger !

Sur ce, j'émis un petit rire mélodieux. Je me riais des croyances populaires qui voulaient faire passer les loups pour de terribles mangeurs d'Homme. À mes yeux, il n'y avait rien de plus ridicule, ce que les gens pouvaient être naïfs ! J'étais bien contente d'avoir eus Tanna pour m'apprendre tous les mystère de la nature et me sauver de cette ignorance citadine.
Alors que mes pensées dérivaient vers ma nourrice, une voix féminine se fit entendre, non loin de nous :

- Haha, après tout, c'est quand même bien un anniv seul dans la forêt...

Je jetai un coup d'œil à Elyu puis un large sourire se dessina sur mon visage lunaire. J'ignorai qui avait parlé, mais en tout cas, il était question d'anniversaire, et cela m'intriguais. Discrète comme une ombre, je me dirigeais vers la voix jusqu'à ce que je repérai une drôle de jeune femme, assise contre un arbre. Ces cheveux étaient coupés courts et d'une curieuse couleur qui hésitait entre le noir et le mauve. Son regard, assorti à sa chevelure, avait quelque chose d'intriguant et, assurément, d'amusant. Néanmoins, ce n'était pas un regard inoffensif, je le compris instantanément. Elle était sûrement une soldate de Nacastal.
Je l'épiai un long moment à l'abri du feuillage dense d'un houx. Était-ce de son anniversaire à elle dont il était question ? A cette interrogation, je ne pu m'empêcher d'en ajouter une autre : elle aussi avait-elle peur du grand méchant loup ? Spontanément, j'eus très envie de lui faire une petite blague pour le vérifier ! Après tout, si c'était son anniversaire, c'était l'occasion parfaite pour les plaisanteries !




Ariemm Megjow


Je parle en #003300 dans mes RP's !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Elyu
Maître du Potin
Messages : 431
Date d'inscription : 27/07/2016
Age : 16
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 24 Fév - 13:52
Une mission dans la forêt, c'était plutôt rare pour moi. Et pour le Capitaine aussi, semblait-il. Cependant, elle avait l'air tout heureuse de cette nouvelle, tandis que moi, non. Enfin, ce n'était pas que je n'étais pas contente non plus. A vrai dire... ça me laissait indifférente, mais peut-être y avait-il une petite pointe de frustration. Des loups ? Vraiment ? Et pourquoi pas fabriquer des pièges à guêpes la prochaine fois ? Je pinçai les les lèvres en suivant le Capitaine qui rebondissait littéralement sur le chemin menant à la forêt. Fidèle à elle-même, elle était très enthousiaste. Mon expression s'adoucit légèrement, pourquoi toujours voir le mauvais côté des choses ? C'était une mauvaise habitude, maintenant que j'y pensais. Il fallait croire qu'Ariemm allait finalement arriver à me contaminer de sa bonne humeur, et en fin de compte, peut-être que ce n'était pas si mal.

L'air était frais, mais pas froid. C'était plutôt une belle journée, pour un mois de février, et un soleil un peu moins timide que ces derniers jours réchauffait doucement l’atmosphère figée de la forêt. Celle-ci était calme et silencieuse, hormis quelques pépiements d'oiseaux - qu'Ariemm était sûrement en train d'écouter en ce moment même, maintenant que j'y pensais - et nos pas qui semblaient résonner sur le chemin humide. J'en oubliai presque la raison de notre venue ici. Les loups. S'il y en avait vraiment, et s'ils étaient réellement assez téméraires pour nous attaquer, alors mieux valait rester sur ses gardes.

- Bien, nous voilà précisément là où auraient été aperçus les loups ! On devrait chercher des indices de leur présence. Qui sait, peut-être que ces messieurs les loups nous on fait un parcours fléché pour nous mener droit à leur antre pour mieux nous manger ! fit justement Ariemm.

Hmm, j'en doutais, mais enfin, peut-être avaient-ils en effet laissé des traces ? Je ne savais même pas quelle genre de traces faisaient les loups.

-Si vous le dites, répondis-je, peu convaincue, avant de me mettre à fureter dans les environs, en quête d'un quelconque indice.

Les loups laissaient-ils des indices ? Est-ce qu'on allait trouver une touffe de poils judicieusement placée sur une branche saillante ? Ou une canine pleine de sang sur le chemin ? Je secouai la tête et m'apprêtai à poser la question au Capitaine, mais je fus interrompue. Et pas par Ariemm.

- Haha, après tout, c'est quand même bien un anniv seul dans la forêt...

Oh. C'était assez inattendu. Les gens venaient-ils souvent dans la forêt pour fêter leur anniversaire ?  Seul, en plus ? Cette mission n'allait pas se dérouler comme prévu, je le sentais venir, et bizarrement ça ne m'étonnait presque pas.

Je vis Ariemm me regarder avec un grand sourire, et - comme ça ne m'étonnait pas ! - se diriger furtivement en direction de la voix. Je la suivis, tentant de faire le moins de bruit possible, et m'arrêtai à son niveau. Je suivis son regard et mes sourcils se haussèrent. Il y avait... une jeune femme seule, assise au pied d'un arbre, une espèce de sourire pas si joyeux que ça sur le visage. Que faisait-elle là, toute seule dans la forêt ? Je remarquai qu'elle avait des gâteaux avec elle, ce qui ne fit qu'augmenter mon étonnement. Je jetai un coup d'oeil à Ariemm, un peu pour savoir quoi faire ensuite, mais celle-ci ne bougeait plus. Elle fixait l'inconnue à travers le feuillage. Mais qu'est-ce qu'elle préparait encore ?


Je parle en #000099 :D
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Dysa
Timide
Messages : 25
Date d'inscription : 15/11/2017
Age : 14
Localisation : Sur mon lit ou ma chaise ça dépend.
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 24 Fév - 17:20
La douce chaleur de la journée provoqua chez moi une matinée très paisible, m'étant réveillée tard et n'aimant pas gâcher ma matinée à rêvasser, je m'étais convaincu que passer la journée dans la forêt ne pouvait qu'être qu'une bonne idée. Je n'avais pas d'idée concrète de ce que je voulais faire une fois dans cet épais bois, juste prendre du bon temps. Mais inconsciemment j'avais pris ma dague, c'était ma deuxième arme que je manipulais depuis peu, de plus avec ma gauche, elle assurée le combat à courte distance, je manquais encore d’expérience. Mon arme principal, ma hache par contre était restée bien sagement dans le dortoir sous mon lit, je n'avais pas l'intention de me battre, puis me défendre ne servirai a rien, les loups ne sont pas mangeur d'homme.
La forêt était pour moi l'endroit idéal car avec une si grande surface boisée, on ne risquait peu de croiser quelqu'un d'autre que des biches. Les arbres laissaient passer délicatement les rayons de soleil à travers leurs denses feuillages. Mais, récemment on ne voyait plus autant de personne se dirigeait en direction la forêt, les gens fuyaient peut-être préférant se tenir loin, je ne m'étais pas encore renseigné sur ce qui se passer mais je n'étais pas assez naïve pour croire que tout était normal. Peut-être de simple branche ou tronc déraciné qui bouchais les rare chantiers, non il n'y avait pas eu de vent assez puissant ces dernier temps, après tout j'allais peut être le découvrir mais ça n'était pas ma priorité. M'enfonçant un peu plus dans la forêt, je me déplaçais en faisant de petit mouvement de bras accompagné de ma dague pour m'habituer aux mouvements. Soudain une voix s'était élevée à ma gauche.

- Bien, nous voilà précisément là où auraient été aperçus les loups ! On devrait chercher des indices de leur présence. Qui sait, peut-être que ces messieurs les loups nous ont fait un parcours fléché pour nous mener droit à leur antre pour mieux nous manger !

Une histoire de loup ? Cela me fit doucement rire, une plainte pour de pauvre chient qui ne demande qu'à être tranquille. Mais ce qui retenu mon attention c'etait cette voix. Je levai légèrement la tête, oui en effet la capitaine était là, vu c'est parole elle n'était pas là de son plein gré, mais pour une mission. Elle était accompagnée d'une autre soldate don j'ignorais l'identité.

- Si vous le dites.

De belle parole brève. Je bloquai pourtant sur un élément anodin : les cheveux de la mystérieuse soldate, rose clair ou rouge, je ne parvins pas bien à distinguer sous la couverture du feuillage qui me bouchait la vue. Des cheveux exactement à l'opposé de ce de sa partenaire.

- Haha, après tout, c'est quand même bien un anniv seul dans la forêt...

Une autre personne était là, et moi qui pensais profiter de la tranquillité qu'offrait ce lieu. M'éloignant un peu de sorte à ne pas avoir à engager la discussion, de toute manière j'étais loin, on ne pouvait pas me repérer et c'était bien comme ça. Je me posais sur une branche a couvert de tout ce monde, je regardais comment tout cela allait évoluer, connaissant un peu la capitaine je savais pertinemment qu'elle n'allait pas rester bien sagement a sa place alors qu'il était question d'anniversaire seul.




Quand je parle ça apparait de cette couleur ^^ : #9f8060
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Alexandriël
Habitué
Messages : 127
Date d'inscription : 16/04/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 10 Mar - 16:31
Je me faisais du souci parce que j’avais entendu parler de ce problème, comme quoi il avait des loups agressifs dans la région. C’était plus une sorte de rumeur. A partir du fait que des bêtes auraient été attaquées. Cependant, je ne faisais pas partie de la mission, on ne m’avait pas demandé de me renseigner à ce sujet. Je n’étais pas chargé de régler ce problème. Simplement, j’y pensais : ce matin-là, j’avais précisément décidé de me rendre en forêt. Pour y trouver des plantes. On m’en avait conseillé certaines, qui paraîtrait-il, pourraient grandement m’aider pour mon problème de mémoire. Il semblerait que certaines plantes, alliées ensembles, pourraient réveiller mes souvenirs. J’avais donc besoin de me rendre sur place afin de trouver lesdites plantes. Ça ne m’arrangerait pas du tout, si effectivement je tombais sur ces canidés… Peut-être enragés, qui sait ? Non, on me l’aurait certainement dit si les bêtes mordues étaient devenus enragées ? Mais la rage peut-elle se transmettre à un mouton ? Je faisais des suppositions, guère brillantes je le crains.

Aussi ce matin-là, quand cette rumeur de troupeau en danger me parvint, alors que je déjeunais avec les autres soldats, cela me contraria. Un soldat plus âgé que moi vit ma mine sombre.

- « Dis donc Alex, fais gaffe quand t’iras faire ta promenade dans la forêt. Te fais pas bouffer, hein ? »

- «  Non, t’en fais pas, je n’y crois vraiment pas. Les loups nous ont toujours laissés tranquilles jusqu’à présent, et même depuis fort longtemps autant que je sache. Je ne vois pas pourquoi soudainement…»

J’hésitai en prononçant ces paroles et m’arrêtai. Oui, pourquoi ces loups étaient-ils devenus agressifs ? N’avaient-ils pas de quoi se nourrir dans la forêt ? D’ailleurs je n’avais pour ma part jamais croisé de loup dans la forêt à Orchedin. Pourtant, le fait qu’il y ait bel et bien des loups était la seule explication à ce qu’il se passait.

- « … Pourquoi ils deviennent agressifs. » achevais-je finalement, égaré.

- « Ho, ne t’en fais pas, je suis sûr que tu sauras te tirer de cette belle situation si jamais il t’arrive de te trouver face à un loup agressif hahaha ! »

- «  C’est… c’est sûr. » Répondis-je d’un ton de doute. Je n’arrivais pas à imaginer une telle situation. J’achevais d’avaler ce qui était une sorte de porridge au miel et aux fruits, puis je me levais de la belle table de bois solide.

- « Aller, à plus tard Hans.»

- « A plus tard, Alex. »

D’autres camarades me saluèrent, et je quittai la salle commune. C’était toujours agréable de passer du temps avec des soldats plus âgés que moi. Je me disais d’ailleurs que pour cette mission, des soldats plus appropriés que moi avaient dû être affectés à résoudre ce problème. Cela ne me concernait donc pas. Je remontai dans «ma chambre » enfin, le dortoir des soldats, pour y récupérer un livre d’herboristerie que l’on m’avait donné. Cela m’aiderait à reconnaître les plantes sur place. Pour cette sortie, je pris également ma plus vieille arme. La lance. Que Mickaëlle m’a si bien appris à manier. On ne sait jamais. D’ailleurs un soldat ne sort pas, ou rarement, sans ses armes.

Puis je me dirigeai vers la forêt. J’étais assez pressé d’arriver, aussi je ne regardais pas vraiment le chemin autours de moi. Je marchais d’un pas rapide. J’arrivais en faisant craquer bruyamment des feuilles mortes et un bâton sous mes pieds. Je vis aussitôt Elyu, mon lieutenant, qui regardait un peu plus loin. Je suivis la direction de son regard, et j’aperçus une jolie jeune femme aux cheveux courts, d’une couleur presque aubergine ou baie de genévrier, ou mûre. Elle était assise, et je m’attendrais presque à la voir sortir un livre. Il y avait des gâteaux posés à côtés d’elle.

- « Haha, après tout, c'est quand même bien un anniv seul dans la forêt... » dit alors la jeune femme.

La seconde d’après lorsque je regardai à nouveau dans sa direction, Elyu avait disparu. Allons bon, avais-je rêvé ? Je me dirigeai vers la jeune inconnue au livre… imaginaire. Mais je ne sais pourquoi, quelque chose me retint. Je me rendais compte que j’étais assez renfrogné et je n’avais pour l’instant pas envie d’engager une conversation. Aussi je stoppai mes pas. Elle ne m'avais peut-être pas vu pour le moment.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Akkami
Bavard
Messages : 154
Date d'inscription : 21/02/2017
Age : 13
Localisation : Chais plus
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 11 Mar - 9:14

Pause goûter et mission imprévue
Avec: Osano, Ariemm, Elyu, Dysa et Alex

#FFF dialogue
pensées en bold

C'était un matin comme un autre où je n'avais rien prévu de particulier. Comme à mon habitude par temps clément, j'allais me rendre en forêt pour profiter un peu du soleil qui n'avait pas trop pour habitude de se montrer ces temps-ci. C'était alors en prenant à la volée un long foulard que je quitta la Guilde. D'un pas pressé, presque devenu une course, j'allais en forêt, ce beau soleil me mettait de bonne humeur! Une fois un peu enfoncée dans la forêt, je me posais la question de ce que j'allais bien pouvoir faire. Je n'avais rien pris d'autre que ma petite dague marquée d'un "A" que m'avait offert Alex... alors je ne sais pas trop ce que j'allais faire. Surement me promener, par ce beau temps, croiser quelqu'un ne serai pas une surprise, mais je n'étais pas vraiment d'avis à partager ma bonne humeur. C'est à ce moment de réflexion que j'entendis une voix rieuse au loin:

- Haha, après tout, c'est quand même bien un anniv seul dans la forêt...

Cette voix m'était quelque peu familière... Mais pas moyen de mettre le doigt sur qui il s'agissait... Je ne connaissais aucune date d'anniversaire excepter celle de ma sœur et la mienne, alors ce n'est pas ce détail qui pourrai m'aider. Je continuais à fouiller ma mémoire en m'avançant vers la source du bruit. Je ne connaissais pas grand monde alors ça ne devrai pas trop être difficile de retrouver a qui appartient cette voix, pourtant je n'y arriva pas avant d'arriver devant elle. Adossée contre le tronc d'un arbre, Osano, la soldate de Nacastal que j'avais confondu avec une biche lors de notre première rencontre, quelques muffins à la main... Muffins... Muffins...! Mais qu'est-ce qu'elle... Ah! Mais c'est donc son anniversaire! C'est une bonne excuse pour chourer quelques gâteaux discrètement non? Prenant mon courage à deux mains, et surtout poussée par l'envie de manger quelques uns de ses muffins, je me fis remarquer en m’éclaircissant la voix.

- Hey hey hey! Joyeux anniversaire Osano!

Réaction tout à fait suspecte venant de moi. Elle allait surement se poser des questions, en temps normal je l'aurai gentiment évitée pour continuer mon chemin toute seule, alors autans ne pas tourner autour du pot vingt-sept ans! Je me pencha pour arriver à sa hauteur, sans lâcher du regard les gâteaux. Après tout il n'y avait que ça qui m’intéressais vraiment. Je n'avais qu'à en piquer quelques uns sous prétexte qu'on est "amies" et puis j'inventerai une excuse pour me barrer avec les muffins que j'aurai réussi à abouler. C'est simple comme bonjour! Je lui dis alors en souriant, de la voix la plus douce que je pus pour ne pas paraitre trop suspecte non-plus:

- Tes petits gâteaux m'ont l'air bien bons! C'est toi qui les as cuisiné?

La vérité est que je m'en fichais royalement de la réponse. Tout ce que je voulais entendre c'était un "oui, tu veux en goûter?" ou bien un "non mais ils sont délicieux! Tiens goutes-en un!" Une fois cela dit par Osano, je lui répondrai affirmativement, car dire non ne serai pas poli voyons! Et je m'en irai avec mes muffins! A moi la mangeaille! Enfin bon, il fallait que j'arrête de me faire des films... Ça se trouve elle ne se souviendrai même pas de moi... Qu'est-ce que je serai touchée... Mes muffins...



HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Osano
Timide
Messages : 51
Date d'inscription : 22/10/2017
Age : 14
Localisation : Devant ce qu'on appelle un ordi :D
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 14 Mar - 15:49


Pause goûter et mission imprévue
Ordre:  Osano; Ariemm; Elyu; Dysa; Alex; Akkami.

Une part de gâteau?

Bon, on va pas se le cacher, j’avais l’air ridicule, assise là, toute seule. Mais que voulez-vous ! Je n’avais aucune autre idée d’endroit pour bouder ! Lâchant un soupire, je m’apprêtais à me lever, mais.. Je ne sais pas, je me sens… épier. Et la dernière fois que j’ai ressentie cette sensation, une jeune fille m’avait confondu avec une biche ! Aha.. Cette anecdote m’amusera toujours tient.


- Hey hey hey! Joyeux anniversaire Osano!

Quand on parle du loup.. A mon grand étonnement, voilà Akkami. C’est justement cette personne qui m’avait confondu avec un être de la forêt. Ce qui m’étonne encore plus, c’est qu’elle est venue d’elle même vers moi. Alors que la dernière fois, Akkami m’avait donné l’impression du contraire, et d’éviter les conversations. M’enfin. J’esquisse un grand sourire, car sa compagnie est vraiment cool !


-Héhé, merci beaucoup Akkami !

Je voyais bien ses petits regards furtifs vers ma boites à gâteaux, et sa question confirmais plus ou moins mes pensées.

- Tes petits gâteaux m'ont l'air bien bons! C'est toi qui les as cuisiné?

Je levais les yeux ironiquement au ciel avant de les déposer sur la boite contenant mes précieux gâteaux. Je me dis que je souhaite vraiment les partager avec quelqu’un, et si c’est avec Akkami, c’est encore mieux ! Alors je lui tendis la petite boi-boite.

-Non, disons que je ne suis pas une très grande cuisinière. Mais, on s’en fiche. Je suppose que tu veux en goûter un ? Héhé..

Alors qu’elle commençait à se servir, je tournais la tête autour de moi. J’ai l’impression d’entendre des craquements de feuillage, ou des pas. Mais je sais pas. Je dois sûrement halluciné.

-Dit Akkami, tu n’aurais pas croisé d’autres personnes en chemins ? J’ai la vague intuition que d’autres gens sont ici.

Je ne puis m’empêcher de rire, j’imagine une scène complètement débile. « Ho, regardez, une belle biche ! Soyons ensemble pour la chasser ! »

Oui, j’ai l’esprit perturbé parfois ...
A-Lice | Never-Utopia


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Ariemm
Fondatrice Ariemm
Messages : 567
Date d'inscription : 19/02/2016
Age : 17
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 15 Mar - 7:17
Bientôt, je sentis la présence d'Elyu à mes côtés. Elle avait joué mon jeu en optant pour la discrétion et attendait sans bruit, observant elle aussi la jeune inconnue.
Après les paroles quelque peu ironiques de la jeune femme aux cheveux pourpres, le calme apaisant de la forêt nous enveloppa à nouveau. J'allais en profiter pour entrer en action, mais je n'en eus pas le temps. À peine la douce et familière chanson des bois avait-elle reprit que j'y remarquai quelques dissonances. Bruissement de feuille, silence trop soudain d'une mésange, la mélodie sylvestre était bien perturbée par quelque chose. Quelque chose, ou plutôt quelqu'un. Sans bouger d'un pouce, je laissai mon regard balayer buissons, taillis et fourrés, à la recherche de l'intrus.
Je ne tardais pas à repérer une silhouette, à demi dissimulée derrière l'enchevêtrement de branches nues que formait la végétation de cette fin d'hiver. La forme était immobile, et semblait observer, elle aussi, la jeune femme assise contre l'arbre.
Je ne pus m'empêcher d'avoir une pensée amusée pour cette pauvre jeune femme. Elle se faisait littéralement espionner de tous les côtés, et malgré le fait que tous les indiscrets aient probablement entendu qu'aujourd'hui était le jour de son anniversaire, personne ne daignait l'interpeller. D'un côté, je voyais assez mal Elyu s'imposer avec un joyeux "Bon anniversaire !", sourire et confettis en bonus pour la fête de cette parfaite inconnue. Quand à l'autre espion, sans doute était-il aussi peu joueur que ma Lieutenante.
Moi, j'aurais bien été capable de débarquer avec les confettis et tout le tralala, seulement, jouer les mercenaires en mission top secrète m'amusait plus pour le moment. Je voulais voir où allait mener cette drôle de situation, et en profiter pour faire ma farce au moment le plus opportun. Plus je surprendrais de gens, plus ce serait amusant ! D'ailleurs, si quelqu'un d'autre pouvait débarquer, histoire d'augmenter encore un peu la densité de population de cette pauvre forêt, cela m'arrangerait bien !
Comme si Sêlin avait entendu mon souhait, c'est ce moment précis que choisit Akkami pour faire son entrée.

- Hey hey hey ! Joyeux anniversaire Osano ! Tes petits gâteaux m'ont l'air bien bons ! C'est toi qui les as cuisiné ?

L'ancienne novice d'Elyu, autrefois si mal assurée et distante, n'avait pas l'air du tout intimidée par l'inconnue (qui, apparemment, se nommait Osano.).
Si sa personnalité avait beaucoup changée depuis sa nomination de soldate, j'étais contente de voir que ce n'était pas le cas de son regard : il étincelait toujours de cette captivante couleur améthyste.

- Non, disons que je ne suis pas une très grande cuisinière. Mais, on s’en fiche. Je suppose que tu veux en goûter un ?

La dénommée Osano, sans doute bien contente de croiser enfin quelqu'un pour lui souhaiter un bon anniversaire, répondit dans un drôle de rire. Elle tandis les gâteaux à Akkami et reprit :

- Dit Akkami, tu n’aurais pas croisé d’autres personnes en chemins ? J’ai la vague intuition que d’autres gens sont ici.

J'étouffai un petit rire. Elle qui se faisait épiée depuis tout à l'heure par au moins trois personnes avait "la vague intuition" que d'autres gens étaient là ? Je trouvais tout cela plutôt cocasse ! D'ailleurs, où en était notre espion numéro trois ?
Je glissais un rapide coup d'œil dans sa direction, afin de m'assurer qu'il ne nous avait pas faussé compagnie pendant que les deux autres causaient petits gâteaux. Heureusement, la silhouette était toujours là, cachée par les branches. Mais en regardant mieux, je me surpris à la trouver familière. Je plissai les yeux pour tenter de mieux voir Monsieur Le Troisième Espion et dû retenir une petite exclamation en le reconnaissant. Par les cheveux roses d'Elyu ! C'était bien l'un de mes soldats qui se tenait là, derrière les arbres ! Son nom me revint rapidement en mémoire, car je n'étais pas du genre à oublier mes hommes : Alexandriël, le soldat timide. "Soldat timide" étant un petit surnom que je lui avait donné rapidement, après l'avoir aperçu quelque fois.
Toute la Guilde d'Avelann semblait au rendez-vous, c'était le moment parfait pour entrer en scène, confettis ou pas confettis ! Sans plus attendre, je me tournai vers Elyu, la mine réjouie, et lui adressai un petit clin d'œil en signe qu'elle devrait me suivre. Sur ce, je bondis en avant dans un grand cri :

- Graaaaoooouurr !

Mon vol plané se finit sur les épaules de la dénommée Osano. Et la dénommée Osano finit à plat ventre dans les feuilles mortes, propulsée par mon attaque surprise. Je roulais au sol avec elle dans un rire avant de me redresser d'un bond et de clamer :

- Bon anniversaire, Osano !

J'adorai les fêtes ! On s'y amusait toujours bien, et personne ne me reprochait jamais de m'y amuser. Les anniversaires, c'étaient bien des fêtes, non ? Alors autant ne pas faire dans la demi mesure ! Je me tournais dans la direction de la cachette d'Alexandriël le soldat timide et me mis à faire de grands signes, pour l'inviter à nous rejoindre. Timide ou pas, il n'avait pas vraiment le choix et allait devoir nous rejoindre.




Ariemm Megjow


Je parle en #003300 dans mes RP's !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Elyu
Maître du Potin
Messages : 431
Date d'inscription : 27/07/2016
Age : 16
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 17 Mar - 15:54
Ariemm et moi étions toujours silencieuses, et nous observions la personne solitaire, assise contre son arbre. J'étais un peu incertaine à propos de ce que nous étions en train de faire - après tout, peut-être que la jeune fille n'avait pas envie d'être observée par deux parfaites inconnues, ce qui semblait parfaitement logique de mon point de vue -, mais aussi sur ce que nous allions faire ensuite.
Je m'apprêtai à me racler doucement la gorge, presque par automatisme, afin de signaler au Capitaine que nous n'étions pas censées nous arrêter à chaque personne que nous croisions dans ces bois, mais quelque chose m'empêcha (encore) de m'exprimer.
Une voix familière se fit donc entendre :

-Hey hey hey ! Joyeux anniversaire Osano !

La nouvelle arrivante entra dans mon champ de vision. C'était... Akkami ? Qu'est-ce qu'elle faisait là ? Et depuis quand était-elle aussi enjouée ? Dans mes souvenirs, elle était bien plus réservée et fermée.
Je me rendis compte que je devais afficher une expression totalement perplexe, et je me repris, clignant des yeux et fronçant les sourcils, avant que qui que soit ne remarque, car au point où on en était, quelqu'un pouvait très bien être aussi en train de nous espionner, le Capitaine et moi.

Pendant ce temps là, Akkami et celle qui s'appelait apparemment Osano ne s'étaient pas gênées pour continuer leur petite discussion :

-Tes petits gâteaux m'ont l'air bien bons ! C'est toi qui les as cuisiné ? demanda Akkami.

-Non, disons que je ne suis pas une très grande cuisinière. Mais, on s’en fiche. Je suppose que tu veux en goûter un ?

Akkami ne se fit pas prier et prit un gâteau. Dis donc, elle n'avait pas honte de s'inviter comme ça ? Jamais je n'aurais osé, tout ce que j'aurais pu faire aurait été bredouiller un pauvre "non merci".

Du coin de l'oeil, je vis Ariemm regarder quelque chose dans les fourrés autour de la clairière, de manière plutôt insistante. Quoi, encore une autre personne ? Suivant son regard, je m'aperçus que oui, mais je ne réussis pas à voir de qui il s'agissait. Si nous n'avions pas dû rester silencieuses, j'aurais poussé un gros soupir. Est-ce que tout le monde s'était donné rendez-vous dans cette forêt, dans cette clairière, à ce moment précis ? Parfois, le hasard faisait bien mal les choses...

Et le Capitaine me conforta dans ma perplexité en se retournant vers moi pour me faire un clin d’œil complice, comme si j'étais au courant de quoi que ce soit qui se passait dans sa tête.
Elle ne prit pas la peine d'attendre que je comprenne pour bondir hors de notre cachette, en rugissant un gros : "Graaaaoooouurr !"

-Capitaine, attendez ! m'écriai-je en vain.

Puisqu'il ne servait à rien de rester cacher maintenant, je la suivis, et je vis qu'elle avait atterri directement sur Osano, soulevant un panache de feuille desséchées. Elle se releva et pendant que je m'approchais, un peu hésitante, ne sachant trop quoi faire, elle lança :

-Bon anniversaire, Osano !

J'eus la désagréable impression d'être la seule, à part l'inconnu encore caché, à n'avoir pas encore souhaité un bon anniversaire à la jeune fille. Seulement, ce n'était pas qu'une impression, et ce fut avec un manque de légèreté à peine dissimulé que je lâchai un pauvre :

-... bon anniversaire.

J'avais un peu de peine pour cette Osano, se faire attaquer par une inconnue dans la forêt le jour de son anniversaire... Enfin bon, au moins elle ne le fêtait plus toute seule, c'était déjà ça.
Seulement, Ariemm ne semblait pas vouloir s'arrêter en si bon chemin. Elle se tourna en direction de l'endroit où la personne que nous avions aperçue un instant plus tôt était encore cachée et se mit à agiter les bras, l'invitant clairement à sortir pour se joindre à nous.


Je parle en #000099 :D
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Dysa
Timide
Messages : 25
Date d'inscription : 15/11/2017
Age : 14
Localisation : Sur mon lit ou ma chaise ça dépend.
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 18 Mar - 9:09
Alors que la situation n'avait pas bien évoluer, après un bref silence de mort, une voix pour le peu enjoué venait s'impose.

- Hey hey hey! Joyeux anniversaire Osano

Alors que mon chant de vision était caché par les branche assez géante me passant devant le visage, je ne pus savoir à qui appartenait cette voix. En même temps, nous ne pouvions pas dire que je connaissais beaucoup monde à Orchedin. A vrai dire, j’ai la fâcheuse tendance à avoir le contacte plutôt compliqué avec les autres. Essayant de me dégager le plus discrètement pour mieux apercevoir la scène, je finis par apercevoir Akkami rejoindre la jeune femme d'un pas déterminé. Akkami qui, depuis mon arrivé à Avelann était mon maître, m'avait déjà un peu former. Moi qui avait déjà pu gouter a son caractère, je pus dire qu’elle avait une voix qui me parus totalement différent de son ton froid habituelle don j’avais pu avoir la démonstration. La voir si chatoyante en présence de cette autre personne qui pour ce que j'avais compris, s'appeler Osano, me fis sortir un timide rire que je retins pour pouvoir rester totalement effacée, et pour cela je ne devais f6aire aucun bruit. Une discussion commença entre les deux amies.

- Héhé, merci beaucoup Akkami !

- Tes petits gâteaux m'ont l'air bien bons! C'est toi qui les as cuisiné?

- Non, disons que je ne suis pas une très grande cuisinière. Mais, on s’en fiche. Je suppose que tu veux en goûter un ? Héhé.. Dit Akkami, tu n’aurais pas croisé d’autres personnes en chemins ? J’ai la vague intuition que d’autres gens sont ici.

« Croisé quelqu’un » ? « L'intuition que d'autres gens son ici ? » Pourquoi pensait-elle cela… A part moi, deux autre personne et au vue des regards furtif de la capitaine non loin de moi, me laissais penser qu’une quatrième personne ne c’était pas gêné pour lui aussi observer la scène sans passer son chemin ou engager une quelconque discussion. Alors que je reflechissais a partir de cette situation que je trouvais embarrassante. La capitaine commença à s'agiter.

- Graaaaoooouurr !

Elle venait de bondir pour rejoindre la petite discussion en entraînant sa coéquipière. Son saut tellement surprenant et puissant venait de déloger la jeune Osano de ça place assise.

- Bon anniversaire, Osano !

-... bon anniversaire.

Je voulait rire mais c’était tout de même osé d'aller s'incruster en faisant autant de bruit pour se faire remarquer. Mais finalement je ne fus pas choqué, il faut tout de même se rappeler que cela est l'œuvre de la capitaine « FoPHie ». Enfaite la voire débarquer de cette manière me donner presque envie de faire pareille. Mais moi j’ai mes limites et malheureusement elle s’arrêtait là.
Toujours accompagné de la soldate aux cheveux surprenant, elle fit signe, sûrement à ce qui était mon voisin espion. Finalement la situation m'amusais bien, je pensais rester là, accroupi à ma branche puis faire ce que je faisais depuis tout à l'heure, regarder.




Quand je parle ça apparait de cette couleur ^^ : #9f8060
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Alexandriël
Habitué
Messages : 127
Date d'inscription : 16/04/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 22 Mar - 19:45
J’étais là, immobile, dans ma « cachette » pour ainsi dire, je m’étais figé et finalement la jolie jeune femme aux cheveux prune ne m’avait pas remarqué. Allons, je n’avais plus qu’à m’éloigner suffisamment, sans faire de bruit si possible, et à contourner le lieu où elle s’était installée. Je ne sais pourquoi, je n’avais pas envie de me faire remarquer. Donc j’amorçais un mouvement pour m’en aller discrètement ; une fois que je serais hors de vue, je pourrais marcher aussi bruyamment que je le voudrais, et siffloter tranquillement si l’envie m’en prenait. J’aime bien siffler, et une fois que je serais assuré qu’aucun promeneur n’allait gêner ma balade en quête de plantes, je pourrais me sentir à l’aise. Mais alors que j’allais quitter ma cachette relativement sûre, je vis une silhouette nouvelle traverser et se rapprocher de celle assise près de gâteaux. Je connaissais bien ces cheveux de neige, c’était Akkami. Elle engagea aussitôt la conversation avec l’autre jeune femme, conversation à laquelle je ne prêtais qu’à demi attention, car je pensais que sortir sans me faire remarquer allait être plus compliqué que prévu.

J’en étais là de mes réflexions, quand les buissons s’agitèrent et une forme en bondit vivement, avec ce qui semblait être un cri de guerre ; je sursautais violemment. Dans la confusion, il me sembla entendre un éclat de voix désespéré de mon lieutenant ; je n’avais pas le temps de réfléchir, aussitôt l’être qui avait bondi des buissons atterrit sur la jeune femme aux gâteaux en roulant au sol avec elle en riant. Je distinguais dans ce tourbillon la couleur verte d’Avelann et des cheveux noirs. J’étais hésitant, mon esprit était vide, mais mon lieutenant surgit alors de nulle part ; et lorsque je regardais de nouveau, une jeune femme s’était relevée du jeu, à côté de celle aux cheveux prune. Plus petite qu’Elyu, et se tenant debout, elle clama :

- « Bon anniversaire, Osano ! »

J'entendis également mon lieutenant souhaiter bon anniversaire.Totalement confus, je ne me cachais que plus ardemment, en ayant d’autant plus la volonté de ne pas être découvert. Je venais juste de disparaître avec reconnaissance derrière le brave arbre qui me servait principalement de cachette, apparemment j’étais tombé en pleine fête d’anniversaire, mais je ne connaissais que deux des personnes… concernées ? Dans mon esprit, mes pensées se bousculaient, Dieu merci on ne me remarquait pas. Je risquais un œil sur la scène et j’aperçus qu’on me faisait des signes. Je ne sais pas à quel moment j’en avais pris conscience, mais c’était ma capitaine Ariemm qui se trouvait là, avec Elyu, Akkami et cette inconnue. Or Ariemm me faisait signe de venir. Aie aie aie, je ne pouvais pas désobéir à un ordre direct de ma capitaine… Mais jusqu’à présent, j’avais toujours maintenu une distance avec elle, et j’avais évité de la croiser de trop près. Pourtant, j’étais loin de ne pas l’aimer, au contraire. Mais précisément… Enfin, je n’en savais rien. Je tardais à répondre à son invitation, et il me semblait que traverser le bois au regard de tout ce petit monde allait être une épreuve. Priant pour que chacun trouve autre chose de plus intéressant à regarder, je finis par quitter mon abri de branchages. En ne regardant rien d'autre que le sol et les feuilles mortes qui le parsemaient, et en me disant qu’avec de la chance chacun regardait ailleurs, je me suis dirigé doucement vers Ariemm…
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Akkami
Bavard
Messages : 154
Date d'inscription : 21/02/2017
Age : 13
Localisation : Chais plus
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 25 Mar - 13:47

Pause goûter et mission imprévue
Avec: Osano, Ariemm, Elyu, Dysa et Alex

#FFF dialogue
pensées en bold

Osano me remercia en souriant. Elle avait l'air de bonne humeur et ma présence n'avait pas l'air de la déranger plus que ça.

- Non, disons que je ne suis pas une très grande cuisinière. Mais, on s’en fiche. Je suppose que tu veux en goûter un? Héhé..

Je n'allais pas me faire prier, je pris un petit muffin et m’empressai de l'avaler. Il n'était pas dégueu... Il était même plutôt bon! Pendant que je savourai quelques muffins, les uns après les autres, Osano me demanda:

- Dit Akkami, tu n’aurais pas croisé d’autres personnes en chemin? J’ai la vague intuition que d’autres gens sont ici.

Je m'arrêtai alors de mâcher mon troisième gâteau pour réfléchir... Dès que je suis arrivée ici, j'ai vu les muffins, et je n'ai pas vraiment cherché à voir si d'autres personnes se trouvaient dans les parages... Enfin, pour répondre à sa question; non, je n'avais croisé personne... C'est vrai que je me sentais plus ou moins... épiée... Après tout je m'en fichais bien! Du moment que j'avais mes muffins c'est ce qui comptait! Si par contre ces personnes en voulaient à MA nourriture, là ça me plairait moins. Par précaution, je pris encore quelque gâteau que je bloquai entre mon coude et mes côtes, si jamais on se faisait attaquer pour ces divins muffins! (très plausible) Je lui répondis après ces quelques instants de réflexion, la bouche encore un peu pleine:

- Niiian ch'ai vu perchonne...

À peine avais-je eu le temps de finir ma phrase qu'un... "truc" sauta furieusement sur Osano en poussant une espèce de grognement, la faisant basculer à l'avant sous le poids de l'attaquant. Je n'avais pas vraiment bougé, j'aurais pu faire tomber mes muffins... Et après quelques roulades dans les feuilles mortes, je réussis à reconnaître la petite chose débordante d'énergie... C'était bien Ariemm... Le Capitaine de ma guilde. Je ne pus me retenir de pouffer. Cette jeune femme ne se prenait tellement pas au sérieux malgré son haut grade! J’entamais un nouveau muffin en regardant ma Capitaine souhaiter un bon anniversaire à Osano. C'est sur qu'en lui hurlant ainsi dans les oreilles elle en gardera un bon souvenir; une bonne perte de points d'audition! Puis Ariemm commença à s'agiter dans tous les sens, allait-elle commencer un show pour l'anniversaire d'Osano? Intéressée, je m'assis dans les feuilles mortes, continuant de manger mes gâteaux sans rien dire. Ce ne fut qu'après avoir regardé Ariemm s'agiter en regardant au loin que je remarquasse Elyu, Lieutenante de la guilde et qui avait aussi été mon Mentor. Devais-je me lever pour la saluer? Bof... Nan pas la peine. Je la regardais un moment en mâchouillant mes gâteaux. Quand un nouvel arrivant fit son entrée. Alex. Le jeune homme avec qui j'avais discuté à la bibliothèque, et qu'après cela, nous avons gardé un bon contact. Il m'avait aussi offert cette dague gravée d'un "A" que j'avais sur moi. Décidément, Osano qui pensait avoir un anniversaire seule dans la forêt, se retrouve avec les supérieurs d'Avelan, un soldat pas très sur de son entrée en scène et une grosse dalleuse. Tout le monde s'était donné rendez-vous ou quoi? Contrairement à ce que j'avais l'habitude de faire lorsque je me retrouvais entourée de personnes, je me mis à rire. Après tout, c'était plutôt comique comme situation! Pourquoi être de mauvaise humeur? Pourquoi être froide? Autans en profiter! Ce n'est pas tous les jours qu'on croise autans de profiter! Ce n'est pas tous les jours qu'on croise autans de monde ici! Je me levai alors et avançant vers Alex en ignorant un peu ma Capitaine, avec qui je ne m'entendais pas spécialement bien, je saluai de la main mon ami un sourire au lèvre. J'étais simplement contente de le voir. Ça faisait un petit bail!

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Osano
Timide
Messages : 51
Date d'inscription : 22/10/2017
Age : 14
Localisation : Devant ce qu'on appelle un ordi :D
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 2 Avr - 9:46


Pause goûter et mission imprévue
Ordre:  Osano; Ariemm; Elyu; Dysa; Alex; Akkami.

Une part de gâteau?


Toujours un sourire aux lèvres, je continuais ma conversation avec Akkami. Elle s'était déjà d'ailleurs emparée de quelques muffins. Apparemment, elle avait faim! Ce dont à quoi je n'ai pas pu m'empêché de rire un bon coup. 

- Niiian ch'ai vu perchonne..
 
J'haussais les épaules et rigolais toujours en voyons Akkami la bouche pleine, mais mon rire fût brusquement coupé..

"Graaaaoooouurr !"


Une personne vint me prendre par surprise par les épaules. Ce qui me fit tombée a plat ventre dans le feuillage. Réussissant enfin à savoir qui était la fameuse personne, je reconnaissais Ariemm, capitaine de la guilde d'Avelann. 

- Bon anniversaire, Osano !

Je rigolais. Donc je n'étais pas tellement seule dans la forêt !  Et je vis qu'elle était suivie par une troisième personne, que je ne connaissais pas par contre. Après tout, je ne peux pas connaitre tout le monde ! 

-... bon anniversaire.

Elle n'avait pas l'air aussi enjouée que les autres. Mais bon. Pourquoi être enjouée pour l'anniversaire d'une personne que l'on ne connait pas? Je serais pareille moi! Quoi que...

À mon grand étonnement, la capitaine fit un signe au feuillage, et un jeune homme fit son entrée. Encore inconnue à mes yeux. Il avait l'air timide et réservé. M'enfin, il doit faire partie de la Guile d'Avelann également.

Esquissant un grand sourire jusqu'aux oreilles, je m'exclamais;


"Waaw! Et dire que je pensais rester seule, je vois qu'il y a pas mal de monde, merci!"

Bon. Je sais très bien qu'ils étaient là par coïncidence. Je ne suis pas nunuche non plus tousse

"Mais que faites vous donc tous là? C'est quand même étonnant de voir autant de monde dans la forêt au même moment!"

J'en profitais pour proposer les muffins restant aux personnes présentes.
Mais j'ai l'impression que encore une personne nous espionne.. sans doute une mauvaise impression..
A-Lice | Never-Utopia


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Orchedin  :: Alentours :: Les Bois-
Sauter vers: