Vous avez une ville à protéger ! Rejoingnez votre Guilde et plongez dans l'aventure qui vous attend au sein de celle-ci !
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 :: Alentours :: Les Bois Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Chasse à l'arc

avatar
Ariemm
Fondatrice Ariemm
Messages : 496
Date d'inscription : 19/02/2016
Age : 16
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 15 Oct - 10:59
Elanion à la main, je quittait la Guilde d'un pas léger. Cela faisait un moment que je n'avais pas pu chasser avec mon arc, et les diverses sensations de la chasse commençaient à me manquer cruellement. Le soleil de l'après-midi réchauffait légèrement l'air frais des alentours et sa lumière offrirait une bonne visibilité, même sous le couvert des arbres. Je traversai un champ aux herbes hautes et jaunies par l'automne avant de m'engouffrer dans les bois. Immédiatement, l'ambiance sylvestre m’apaisa. Je fermai mes yeux verts sombres un instant, pour respirer les arômes des bois. Les parfums de terre humide, de champignons et de feuilles me firent sourire. Je continuai à avancer sans bruit dans la forêt jusqu'à un petit églantier, au bord d'un clairière. Je m’accroupis près du buisson épineux et posa Elanion un moment. Les fruits rouges de l'arbre étaient fripés par le givre de la matinée. Baies des églantiers, oui, mais pas avant les premières gelées! me souvins-je. En effet, ces baies étaient comestibles uniquement une fois qu'elles avaient pris le gel. J'en cueillis une pour goûter. Il m'étais déjà arriver d'en manger en chasse, mais cela remontait à l'hiver dernier, et j'avais oublier leur goût. Il ne mis pas longtemps à me revenir. Acide et sucrée, je me demandais un instant comment j'avais pu faire pour oublier cette saveur alors que je l'aimais tant. Soudain, le cri strident et grinçant d'un oiseaux retentit. Je relevais la tête, la bouche ouverte en un large sourire. Après de nombreuses années d'expérience, il m'étais facile de reconnaître un oiseau à son chant. Même les plus rares. Un Rollier! pensai-je, toute excitée, Ces oiseaux sont aussi magnifiques que rares! Surtout à cet période de l'année, ce sont des migrateurs et en trouver encore un maintenant est un vrai miracle! Le cris retentit de nouveau, et je pu cette fois localiser l'oiseau, au travers le feuillage de l'églantier. A environs une vingtaine de mètre de moi, il était perché sur une souche couverte de mousse, à l'autre bout de la clairière. Je pris avec précaution Elanion et sorti sans bruit une flèche du carquois accroché dans mon dos. La situation n'étais pas évidente. Impossible de toucher l'oiseau au travers l'églantier, mais il était trop risqué de sortir de cette cachette. Le terrain étant découvert de l'autre coté, l'oiseau me repèrerai et prendrait la fuite immédiatement. Je réfléchis à toute vitesse, continuant à fixer le beau plumage bleuté et roux de ma proie. Je voulais absolument l'avoir! Un oiseau aussi rare, je serai dégoutée pour la fin de mes jours si je le ratait!




Ariemm Megjow


Je parle en #003300 dans mes RP's !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Elyu
Maître du Potin
Messages : 381
Date d'inscription : 27/07/2016
Age : 16
Localisation : Grenoble
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 17 Oct - 19:02
Les brindilles craquaient doucement sous mes pieds tandis que j'avançais dans les bois. Ici, pas de brouhaha de foule, ni de bagarres de taverne. Le calme qui régnait en était presque étourdissant. Le soleil tombait en taches de lumière dorée sur les feuilles tapissant le sol, et l'air, rafraichissant, me vivifiait. Je n'avais que trop peu l'occasion de me promener dans ces bois, à cause du travail à la Guilde, mais aujourd'hui j'avais réussi à trouver le temps de m'y rendre, et ça ne faisait pas de mal de respirer un peu d'air naturel. En parlant de travail, je me demandais où était passé le Capitaine. En début d'après-midi, personne ne la trouvait nulle part ; elle semblait avoir tout bonnement disparu. Je m'étais discrètement éclipsée. Cette fois-ci, à mon tour de me reposer.
Je levai le pied un peu plus haut pour ne pas heurter une racine qui sortait de la terre de manière traître, lorsqu'un oiseau poussa un cri qui se démarquait des autres gazouillis : il était plus fort, plus.. Plus strident.
Je levai les yeux pour tenter de le repérer. Quel espèce pouvait-ce bien être ? Je n'eus pas besoin de lever le regard bien haut : l'oiseau était là, juste en face de moi, perché tranquillement sur une souche. Le volatile était plutôt beau, même moi qui n'y connaissais rien en oiseaux pouvait le voir. Je m'approchais un peu plus, et l'oiseau se tourna vers moi. Allait-il s'envoler ? C'était probable. Cependant, je fis un pas, puis deux de plus dans sa direction, et il ne semblait pas vouloir s'enfuir. Puis j'entendis un léger bruit dans les fourrés alentours. Je fus tout de suite aux aguets. Quelque chose était caché dans les buissons.

...Qui est là ? demandai-je à mi-voix.


Je parle en #000099 :D

Thème d'Elyu:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Lenn
Fondateur Lenn
Messages : 203
Date d'inscription : 19/02/2016
Age : 15
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 17 Oct - 19:54
J'avais toujours aimé le travail, me sentir occupé et à chaque fois me surpasser un peu plus. Mais aujourd'hui était mon jour de repos et honnêtement, je m'étais réveillé de très bonne humeur. Après avoir passé la matinée avec mes amis, je fus appelé à l'autre bout d'Orchedin pour un dîner. Hâte de revoir un mes meilleurs amis, je quittais la Guilde juste après le déjeuner et décidais de couper par les bois, m'offrant une promenade en prime. J'étais largement en avance et ralentis mes pas et regardais autour de moi. L'automne était vraiment une belle saison. La renaissance après l'atrocité de l'été où la chaleur avait toujours été mon pire fléau. J'aimais le froid et je ne pouvais qu'être servis car malgré le soleil, la brise froide me fouettait le visage. Heureux mais pas fou, je remontais mon écharpe jusqu'au nez. J'étais bien, posé et calme, comme à mon habitude. Je souriais sous ma laine, savourant cette journée précieuse. Marchant d'un pas léger, je m'approchais d'un chêne robuste. Je levais la tête jusqu'à sa cime, il commençait déjà à perdre ses feuilles.  

Pour moi, une journée de repos n’était pas faite pour rester au lit, enterré sous ses couettes. Je voulais prendre le temps de rire, d'échanger des boutades avec mes proches, Athann le premier. Ce matin, il avait été le second à débarquer dans ma chambre après un de mes Lieutenants. Le voir en dehors du travail était d'une telle satisfaction que je laissais échapper un rire joyeux. Oui, j'étais de bonne humeur.

Alors que je marchais lentement, le nez en l'air, j’aperçus une petite silhouette accroupis derrière un buisson. Je me figeais, profondément perplexe. Un enfant qui jouait à cache-cache. Mais plus je le fixais, plus je reconnus cette coupe de cheveux ébouriffée et noire comme la suie. Je portais une main devant ma bouche pour étouffer un rire, amusé. A quoi jouait-elle? La surprendre ainsi me rendit enjoué et je m'approchais, léger. Alors, je m’aperçus qu'elle fixait un point précis. Ou plutôt un oiseau. Une belle prise. Je m'adossais à un arbre non identifié et la fixais attentivement. J'étais curieux de savoir à quel point elle était débrouillarde. J'étais assez loin de la scène. Au même instant, Elyu, et je la reconnu immédiatement, émergea dans la clairière, se figea, sur ses gardes et souffla des mots que je n'entendis pas. Je plissais les yeux, pourquoi à chaque fois que je croisais Ariemm, la situation prenait toujours une tournure aussi loufoque? Mon écharpe glissa de mon nez, dévoilant mon sourire hilare.









Je parle en #999966
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Ariemm
Fondatrice Ariemm
Messages : 496
Date d'inscription : 19/02/2016
Age : 16
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 18 Oct - 11:35
L'oiseau fut plus rapide que moi pour repérer l'intrus. Il se retourna dans la direction d'un gros arbre aux racines noueuses. Je tentai d'apercevoir l’audacieux qui avait osé prendre le risque de faire fuir ma proie au travers le feuillage. En vain. Par chance, l'oiseau ne semblait pas vouloir prendre la fuite. Il avait relâché son attention et je voulu en profiter pour décocher ma flèche, mais une voix m'interrompit. L'intrus semblait m'avoir entendu.

- ... Qui es là?

Je me figeais un moment. Je reconnaissait cette voix, même si elle était presque inaudible. Qu'est-ce que Elyu fabriquait dans ma forêt? Je ne pris pas la peine de répondre, de peur de faire fuir pour de bon mon oiseau. J'encochai ma flèche sur la corde de mon arc et sortit discrètement de derrière l'églantier, toujours accroupie. J'étais dans une très mauvaise position pour tirer et je n'avais plus qu'à prier pour que mes talents d'archères me permette de réussir malgré cette incommodité. Je tendis la corde doucement, ajustai mon tir en fermant l'oeil droit pour viser. Je fis le vide, ne me concentrant plus que sur la nuque de ma cible. J'étais rarement aussi absorbée et sérieuse mais lorsque je chassais, je ne plaisantais pas! La flèche parti en un éclair lorsque je lâchai ma corde. La pointe étincela un instant au soleil avant de percuter violemment le cou de l'oiseau. La flèche le traversa sans difficulté tant j'avais mis d'énergie dans mon tir. Je me relevai d'un bond toute contente et cria en agitant les bras au dessus de ma tête :

- Youpi!! Hé Elyu, c'est moi! Tu as vu ça, dis? Au plein dans le mille! Je dois te dire merci! Si il ne c'était pas retourné vers toi comme un idiot, je l'aurais probablement raté!




Ariemm Megjow


Je parle en #003300 dans mes RP's !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Elyu
Maître du Potin
Messages : 381
Date d'inscription : 27/07/2016
Age : 16
Localisation : Grenoble
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 18 Oct - 19:13
Tout à coup, quelque chose jaillit des fourrés, de l'endroit précis d'où était venu le bruit un instant plus tôt. L'objet capta l'espace d'une seconde la lumière du soleil et étincela. L'oiseau n'eut que le temps de se tourner dans cette direction avant que la flèche ne traverse. Surprise, je reculai de quelques pas. J'étais un peu choquée de la brutalité de la scène. L'oiseau me regardait, serein, et l'instant d'après, il était mort, juste en une seconde, comme s'il n'avait jamais était là. Qui avait pu faire ça ?...
La réponse ne tarda pas ; quelqu'un sortit d'un bond des buissons et cria à mon intention :

- Youpi!! Hé Elyu, c'est moi! Tu as vu ça, dis? Au plein dans le mille! Je dois te dire merci! Si il ne c'était pas retourné vers toi comme un idiot, je l'aurais probablement raté!

Le Capitaine ? Mais pourquoi est-ce qu'il fallait toujours que je tombe sur elle, même en dehors du travail de la Guilde ? Je fermais un instant les yeux, et soupira subrepticement.

-Capitaine ? Etiez-vous vraiment obligée de tuer cet oiseau ?

Puis, je remarquai une personne derrière Ariemm. C'était... le Capitaine Lenn ? Mais que faisaient-ils tous ici, à la fin ? Je décidai cependant de le saluer avec tout le respect que je lui devais.

-Je vous souhaite le bonjour, Capitaine Lenn.


Je parle en #000099 :D

Thème d'Elyu:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Ariemm
Fondatrice Ariemm
Messages : 496
Date d'inscription : 19/02/2016
Age : 16
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 19 Oct - 18:36
Je traversais la clairière d'un pas léger, toute contente de ma prise. Je vis enfin Elyu, près de l'arbre. Elle ne semblait pas ravi de me voir. Cela me fit bizarre de voir qu'elle semblait vraiment exaspérée de me croiser. M'en voulait-elle pour le coup de l'avion en papier? Si ce n'était que cela, je venait de découvrir un aspect très susceptible de ma Lieutenant Gauche. Bien que ce détail m'est attristé, je n'en laissa rien paraître et continua mon chemin jusqu'au corps sans vie de l'oiseau. Je m’accroupis près de lui, les mains sur les genoux et commença à détailler ses plumes afin de choisir les meilleurs. J'avais une préférence pour les rémiges. Sur ce rollier elles étaient bleu turquoise à la base et devenaient plus foncées puis noir à l'extrémité. Charmée, j'en pris plusieurs sur chaque ailes. Près du trou percé par la flèche, les plumes étaient d'un beau brun-roux. J'en trouvait une qui me plaisait beaucoup et la détacha aussi. La voix d'Elyu m'interrompit de nouveau :

- Capitaine ? Etiez-vous vraiment obligée de tuer cet oiseau ?

Je levai la tête dans sa direction, surprise par sa question qui me paraissait vraiment étrange. J'inclinai la tête et lui souris :

- Qu'elle drôle de question! A quoi sert un arc celons toi? Et la chasse, ça te dit quelque chose?

Je pris le rollier par les ailes, l'agita comme si il s'agissait d'une marionnette et poursuivis en déformant ma voix.

- Monsieur Rollier, n'as pas été assez futé! C'est la sélection naturelle. Maintenant, Ariemm profite de sa bêtise pour agrandir sa collection de plume.

Je laissai échapper un rire et reposa l'oiseaux. je repris, plus sérieusement :

- Tu sais, si je devais chercher par terre toutes mes plumes, j'y passerais toute ma vie. Alors que là, c'est beaucoup plus efficace! En plus, je peux choisir celles que je veux!

Elyu sembla remarquer quelque chose derrière moi :

- Je vous souhaite le bonjour, Capitaine Lenn.

Je me retournai, faisant voler mes épais cheveux noirs. Lenn se tenait contre un arbre, un grand sourire au visage. Il se trouvait à seulement quelques mètres derrière moi lorsque j'étais derrière l'aubépine. Je ne l'avais même pas remarquer tant j'avais été absorbée par le rollier. Je bondis plusieurs fois sur place en agitant les bras une nouvelle fois dans sa direction :

- Ah! Lenn! Bonjour!




Ariemm Megjow


Je parle en #003300 dans mes RP's !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Lenn
Fondateur Lenn
Messages : 203
Date d'inscription : 19/02/2016
Age : 15
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 19 Oct - 19:07
J'observai attentivement Ariemm qui, toujours accroupie, fit un pas de côté, banda son arc et visa avec une concentration que je ne lui connaissais pas. Mes yeux brillèrent, ce brin de femme était si intéressante! Je croisai les bras contre ma poitrine, silencieux. Elle lâcha la corde et sa flèche siffla dans l'air pour finir planter dans le petit cou de l'oiseau qui n'avait rien vu venir. Lentement, il bascula dans le vide et se posa platement sur le sol de la forêt. Une mort rapide. Je levai des yeux admiratifs vers Ariemm qui s'était relevé d'un bond, probablement plus heureuse encore que moi.

-Youpi!! Hé Elyu, c'est moi! Tu as vu ça, dis? Au plein dans le mille! Je dois te dire merci! Si il ne c'était pas retourné vers toi comme un idiot, je l'aurais probablement raté!

Je souris tendrement, elle était attendrissante, même après avoir enfourché froidement une pauvre bête ayant le malheur de croiser son chemin. D'ici, je pouvais remarque le profond désarrois que le visage d'Elyu exprimait. Un rire me secoua une seconde fois. Elles parlèrent un instant quand Elyu sembla me remarquer, posa son regard sur moi et me salua avec respect:

-Je vous souhaite le bonjour, Capitaine Lenn.

Je lui souris posément. A son tour, Ariemm se retourna, sautilla sur place comme une fillette surexcitée et secoua énergiquement sa petite main fine.

-Ah! Lenn! Bonjour!

Je levai poliment la main en retour et les rejoignis, d'humeur malicieuse. Je regardai tour à tour les deux femmes.

-Bonjour Elyu. Bonjour Ariemm.

Je jetais un coup d'oeil à l'oiseau dans sa main.

-Belle prise!

Puis je me rendis compte de la situation pour le moins étrange et je passai une main dans mes cheveux, un peu embarrassé.

-C'est un comble qu'on se retrouve tout trois ici, n'est-ce pas?







Je parle en #999966
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Elyu
Maître du Potin
Messages : 381
Date d'inscription : 27/07/2016
Age : 16
Localisation : Grenoble
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 20 Oct - 14:13
Ariemm, qui était au milieu de la clairière, se retourna d'un mouvement vif lorsqu'elle m'entendit parler au Capitaine Lenn, ce qui montrait qu'elle ne l'avait pas remarqué. Sûrement trop concentrée sur sa proie, à laquelle elle avait d'ailleurs arraché quelques plumes à ajouter à sa collection.
Une fois la surprise (rapidement) passée, elle agita la main dans la direction du jeune homme, qui lui rendit son salut en répondant :

-Bonjour Elyu. Bonjour Ariemm.

Fidèle à lui-même, il avait l'air aussi calme que d'habitude. Cependant, il avait dans l’œil la même lueur qu'Ariemm avait la plupart du temps, cette étincelle malicieuse. Qu'allais-je devenir si lui aussi devenait malicieux ?

-Belle prise ! ajouta-t-il à l'adresse d'Ariemm, qui tenait l'oiseau dans sa main.

Cette pensée me fit frissonner. Automatiquement, j'assimilais l'oiseau à un cadavre humain. Le fait qu'elle le tienne dans sa main me sembla soudain très macabre. Pourquoi étais-je soudain si sensible ? J'avais pourtant déjà vu des morts, durant certaines missions à la Guilde, et même avant.
Lenn se passa la main dans les cheveux, ce qui me sortit de mes pensées noires. Il semblait légèrement gêné tout à coup, sûrement qu'il venait de se rendre compte de la coïncidence qui nous avait fait nous retrouver en pleine forêt.

-C'est un comble qu'on se retrouve tout trois ici, n'est-ce pas?

-Je ne vous le fais pas dire, dis-je à demi-voix d'un air un peu exaspéré, quoique leur amusement commençait à déteindre sur moi. Je n'en laissai bien sûr rien paraître. Je dois dire que voir un oiseau se faire transpercer devant soi alors qu'on se promène tranquillement est un peu troublant. Et vous, qu'est-ce qui vous amène ici, Capitaine Lenn ? dis-je pour une fois sans aucune méfiance. Une question tout ce qu'il y avait de plus normal dans une situation telle que celle-ci. J'ajoutai même une ombre de sourire.


Je parle en #000099 :D

Thème d'Elyu:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Ariemm
Fondatrice Ariemm
Messages : 496
Date d'inscription : 19/02/2016
Age : 16
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 21 Oct - 11:24
Lenn leva la main pour nous saluer à son tour avant de nous rejoindre. Une lueur malicieuse brillait dans ses yeux. Cela me fis très plaisir de le voir de si bonne humeur. Cela changeait un peu des airs froid de ma Lieutenant. Je lui lançait un regard rieur, espérant qu'elle comprendrait que je ne voulais pas qu'elle gâche ce moment avec sa mauvaise humeur ou sa déception de m'avoir croiser. Néanmoins, j'avais bien conscience qu'un tel regard n'était pas approprié pour le faire comprendre. Lenn nous regarda tour à tour.

- Bonjour Elyu. Bonjour Ariemm.

Il parlait toujours de sa voix calme, empreinte aujourd'hui de sa bonne humeur non dissimulée. Puis il jeta un coup d'oeil au Rollier que je tenais dans ma main et me félicita.

- Belle prise!

A coté de moi, Elyu frissonna. Elle n'avait pas l'air d’apprécier que Lenn m'encourage de la sorte. J'ignorai sa réaction et souris à Lenn avec malice.

- C'est un comble qu'on se retrouve tout trois ici, n'est-ce pas?

Elyu répondit plus rapidement que moi. Son ton était un peu exaspéré. Si je l'avais mieux connu, j'aurais sans doute pu décerner que notre bonne humeur commençait à l'atteindre.

- Je ne vous le fais pas dire. Je dois dire que voir un oiseau se faire transpercer devant soi alors qu'on se promène tranquillement est un peu troublant. Et vous, qu'est-ce qui vous amène ici, Capitaine Lenn ?

J'eus un petit rire. Je ne savais pas Elyu si sensible. Les mains croisées dans le dos, je me penchais en avant pour apercevoir son visage. Je fus on ne peut plus surprise d'observer l'ombre d'un sourire. La bouche entrouverte en une expression de pur étonnement, je restais en arrêt un moment. C'était très beau. Même aussi discret, son sourire était très charmant. Je regrettais de ne pas avoir l'occasion de le voir plus souvent. Je me repris et ne pus m'empêcher d'applaudir un peu :

- Dis, Elyu... C'est très beau ce que tu viens de faire là...

Comme d'habitude, mon attitude exprimait très mal ma sincérité. N'importe qui aurait pu croire que je me moquait d'elle, alors que je ne faisais que dire ce que je pensais. S'il c'était agit d'une personne moins susceptible qu'Elyu, je ne m'en serais pas trop inquiété, mais là, je regrettais un peu mon comportement, sans pour autant pouvoir le montrer. C'était toujours comme ça! Rester sérieuse pour exprimer ma pensée avait toujours était un défis insurmontable pour moi. J'abandonnais ces pensées taraudantes pour approuver la question d'Elyu d'un grand hochement de tête.




Ariemm Megjow


Je parle en #003300 dans mes RP's !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Lenn
Fondateur Lenn
Messages : 203
Date d'inscription : 19/02/2016
Age : 15
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 21 Oct - 16:52


- Je ne vous le fais pas dire. Je dois dire que voir un oiseau se faire transpercer devant soi alors qu'on se promène tranquillement est un peu troublant. Et vous, qu'est-ce qui vous amène ici, Capitaine Lenn ?

Son ton était lourd de sens est une exaspération grandissante y perçait. Je plissais les yeux, amusé. Ses lèvres se soulevèrent presque et son sourire, si infime soit-il, me fit chaud au cœur. Ariemm, avait l'air surprise et c'était amusant de la voir se figer.    

- Dis, Elyu... C'est très beau ce que tu viens de faire là...fit la jeune Capitaine en applaudissant légèrement

J'ignorais si elle était ironique et narquoise ou seulement sincère mais surprise. Je penchais plus pour la seconde possibilité car il suffisait de regarder Ariemm pour comprendre qu'elle ne voulait pas faire le mal. Elle était juste...maladroite. Oui, c'était le mot. Enfin, elle sembla prise dans ses pensées un moment avant de se réveiller de sa transe et hocher la tête. Je me décidais donc à répondre d'une voix teintée de joie:  

- J'ai le privilège d'être invité à dîner avec un ami et sa femme. Ils logent en plein cœur du quartier Sud, je pensais couper par la forêt.

Je pensais alors à mon ami et le fait que j'allais bientôt partager avec lui une accolade amicale. Mon cœur bondit dans ma poitrine et je laissais échapper un rire calme. Je repris, plus doux encore:

-Alors Ariemm est venu pour chasser et Elyu se promener. Quel programme! Coup du sort, notre jour de repos est tombé sur le même.








Je parle en #999966
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Elyu
Maître du Potin
Messages : 381
Date d'inscription : 27/07/2016
Age : 16
Localisation : Grenoble
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 22 Oct - 14:17
Ariemm se figea lorsque j'eus fini de parler. Elle semblait vraiment très étonnée, elle avait la bouche entrouverte. Elle resta ainsi quelques instants puis réussit à articuler :

-Dis, Elyu... C'est très beau ce que tu viens de faire là...dit-elle tout en applaudissant doucement.

Ce fut à mon tour d'être stupéfaite. Parlait-elle de... de mon sourire ? Ne sachant quoi répondre, je préférai me taire, et me détournai légèrement car je sentais le rouge me monter aux joues. Elle était sincère, malgré les restes de "non-sérieux" qui qui subsistaient dans ses yeux. J'avais fini par m'habituer. Ariemm n'arrivait jamais à avoir l'air sérieuse.

Finalement, Lenn répondit à ma question :

-J'ai le privilège d'être invité à dîner avec un ami et sa femme. Ils logent en plein cœur du quartier Sud, je pensais couper par la forêt.

Sa voix reflétait beaucoup de joie, et c'est avec la même intonation qu'il reprit :

-Alors Ariemm est venu pour chasser et Elyu se promener. Quel programme! Coup du sort, notre jour de repos est tombé sur le même.

En effet, hahaha pensai-je ironiquement. Je restai silencieuse. De toutes façons, je n'avais rien à redire, à part ma pensée ironique, que je préférais garder pour moi.


Je parle en #000099 :D

Thème d'Elyu:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Ariemm
Fondatrice Ariemm
Messages : 496
Date d'inscription : 19/02/2016
Age : 16
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 22 Oct - 19:11
Je n'avais pas défais mon attention d'Elyu, et je pu voir avec soulagement que ma Lieutenant n'avait pas mal pris ma remarque. Elle sembla juste très surprise et se détourna un peu. Je me sentis un peu soulagée. Avec le temps, elle avait quand même finit par me comprendre, ne serai-ce qu'un peu. Cela me fit chaud au cœur. Sans doute à tord, car rien disait que, même si elle comprenait mes réactions, elle les acceptait et les tolérait. Peut-être qu'un jour, elle m'appréciera autant que moi je l'apprécie! pensais-je avec optimisme. Lenn me tira des mes pensées en  répondant à la question d'Elyu :

- J'ai le privilège d'être invité à dîner avec un ami et sa femme. Ils logent en plein cœur du quartier Sud, je pensais couper par la forêt.

C'était donc cela qui le mettait de si bonne humeur! Il lui suffisait de choses simples pour être heureux. Un diner avec son ami et une belle journée suffisaient à son bonheur. Je trouvais ça bien, moi. Son ton était léger et il reprit avec une voix plus douce encore :

- Alors Ariemm est venu pour chasser et Elyu se promener. Quel programme! Coup du sort, notre jour de repos est tombé sur le même.

Je souris de plus belle. C'est vrai qu'on avait eus une sacré chance de tous se retrouver dans cette forêt. Elyu ne semblait pas tout à fait de cet avis et ne répondis pas. Je pris la relève, toujours aussi joviale :

- Oui! fis-je en hochant la tête, La chasse, c'est un peu ma passion!

Je ne pu m'empêcher de me demander si la promenade était pour Elyu l'équivalent de la chasse pour moi. Je dus réprimer un soupir. Parfois, je regrettais vraiment de si mal la connaître. Est-ce que pour Lenn aussi, c'était si dur avec ses Lieutenants? J'en doutais. J'étais surement une supérieure pas facile à vivre, malgré mes efforts. Même si je l'avait voulu, je n'aurais pas su montrer mes pensées amères. Je me contentai donc d'un sourire taquin, avant de reprendre dans un rire clair :

- Tu es vraiment pressé dis donc! Tu prend un raccourcit alors qu'il est encore tôt!




Ariemm Megjow


Je parle en #003300 dans mes RP's !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Lenn
Fondateur Lenn
Messages : 203
Date d'inscription : 19/02/2016
Age : 15
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 23 Oct - 11:26
Elyu garda le silence et je la regardais avec un peu plus d'attention. Son sourire avait manifestement disparu et je retins une moue déçue. Elle serait tellement plus charmante avec le sourire facile ! Mais je ne pouvais pas juger. Moi-même, j'étais de loin le plus souriant des hommes. Mon regard s'arrêta sur l'oiseau qui pendait mollement dans la main de la Capitaine. La flèche ne s'y trouvant plus, ses plumes restantes commençaient à se teinter de sang. Ariemm tenait aussi ses plumes belles plumes. J'étais assez impressionné ; elle avait réussi à tuer l'oiseau d'un seul coup tout en préservant ses plumes. Qui, je pense, étaient le vrai trophée.

Ariemm sourit une nouvelle fois, cette expression m'était dorénavant très familière. Je me rendis compte que je ne l'avais jamais vu en colère ou bien morose. Cette idée me surprit légèrement. Était-ce une incroyable maîtrise de soi ou un caractère naturel ?

-Oui! La chasse, c'est un peu ma passion!  

Cela ne m'étonnait guère. Elle avait l'air aussi à l'aise dans la forêt que moi au P'tit Canasson. Bon...si sa passion était la chasse, la mienne semblait être les croissants et le café. C'était un brin vexant. Je remuais les épaules, amusé par mes propres pensées idiotes. Elle poursuivit, accompagnant ses paroles d'un petit rire taquin.     

-Tu es vraiment pressé dis donc! Tu prend un raccourcit alors qu'il est encore tôt!

D'un coup d'un seul, je redevins un gamin pressé de revoir son camarade. Je me tordis les doigts, me balançant d'un pied sur l'autre. C'est vrai que j'étais partit très tôt, le soleil ne commençait même pas à se coucher. Mais il y avait aussi une autre raison qui me poussait à couper par les bois.

- Mon ami n'est pas Soldat et je ne le vois que rarement. Alors pour sûr, j'ai hâte de le revoir.  

Je soupirais légèrement. Je regrettais tellement sa décision qui remontait à bien longtemps.

- C'est aussi que je connais Orchedin comme ma poche mais les bois me sont encore inconu. Petit, j'ai toujours passé tout mon temps dans les champs. Ils sont plus près de Nacastal.

Je regardais alors autour de moi. Moi qui était si grand, je me sentais si petit, si vulnérable dans cette forêt qui me surplombait. Cette sensation d'écrasement ne m'était pas favori mais elle n'était pas désagréable. Redevenir une petite bestiole le temps d'un instant n'était pas si détestable. Mon regard butta encore sur le cadavre.

A condition de ne pas avoir Ariemm dans les parages, bien entendu.








Je parle en #999966
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Elyu
Maître du Potin
Messages : 381
Date d'inscription : 27/07/2016
Age : 16
Localisation : Grenoble
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 23 Oct - 11:53
Comme je ne parlai pas, Ariemm répondit :

-Oui! La chasse, c'est un peu ma passion! dit-elle en hochant la tête pour souligner ses mots.

Je l'avais souvent vue avec des plumes dans les cheveux, et je n'étais pas surprise qu'elle aime la chasse, même si je n'aimais pas vraiment cette activité. Le Capitaine avait toujours été très agile, vive et rapide, ce qui me semblait être des qualités nécessaires pour la chasse. Avec la discrétion, mais certaines fois, le Capitaine ne semblait pas en avoir beaucoup.

-Tu es vraiment pressé dis donc! Tu prend un raccourcit alors qu'il est encore tôt!

Elle avait raison, on ne dînait pas aussi tôt. Il profitait sûrement du beau temps pour se promener en plus.

-Mon ami n'est pas Soldat et je ne le vois que rarement. Alors pour sûr, j'ai hâte de le revoir.

Il soupira. A quoi pouvait-il bien penser ? Lui qui semblait si joyeux il y avait un instant avait soudainement l'air morose. Il poursuivit néanmoins :

- C'est aussi que je connais Orchedin comme ma poche mais les bois me sont encore inconu. Petit, j'ai toujours passé tout mon temps dans les champs. Ils sont plus près de Nacastal.

Les bois lui étaient inconnus ? Cela m'étonnait beaucoup, j'aurais cru qu'avec les missions de sa Guilde, il aurait eu plus souvent l’occasion de s'y rendre... Je vis son regard balayer la scène, et s'arrêter sur l'oiseau. Il semblait de nouveau dans ses pensées. Je me raclai la gorge pour les interrompre et dit d'une voix impassible :

-Vous dites que les bois vous sont inconnus... Vous saurez trouver le chemin ?

J'espérai qu'il ne le prendrait pas mal, car on aurait dit que je mettais en doute son sens de l'orientation. Cependant, certaines parties de la forêt étaient vraiment touffues, il était tout à fait possible de s'y perdre, même pour quelqu'un sachant s'orienter.


Je parle en #000099 :D

Thème d'Elyu:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Ariemm
Fondatrice Ariemm
Messages : 496
Date d'inscription : 19/02/2016
Age : 16
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 24 Oct - 11:40
Lenn eut se tordit les doigts et se mis à se balancer d'un pied sur l'autre. Le voir faire de tels mimiques m'amusa beaucoup. Je n'avait pas souvent eus l'occasion de le voir comme ça. D'une certaine manière, je trouvais qu'il me ressemblait un peu dans cette attitude.

- Mon ami n'est pas Soldat et je ne le vois que rarement. Alors pour sûr, j'ai hâte de le revoir.


Il soupira, visiblement dans ses pensées puis reprit :

- C'est aussi que je connais Orchedin comme ma poche mais les bois me sont encore inconu. Petit, j'ai toujours passé tout mon temps dans les champs. Ils sont plus près de Nacastal.

J’acquiesce à grands hochements de tête. Lenn passait donc autrefois son temps dans le champs qui se trouvait près de Nacastal. Je repensai à notre dernière rencontre, Au P'tit Canasson, où il avait tant rechigné à me raconter son enfance. Je me souvenais très clairement être rentrée à la Guilde comme une idiote, après l'avoir abandonné à la taverne et, encore aujourd'hui, j'avais du mal à m'expliquer ce qui m'avais poussé à agir de la sorte. Je fus un peu surprise qu'il aborde de lui-même son enfance. Je me contentai toutefois de sourire naïvement, pour éviter qu'il ne se remémore cet épisode aux Quartiers Ouest.
Lenn balaya l’endroit du regard. Si c'était la première fois qu'il venait ici, il ne devait pas vraiment se sentir dans son élément. Au contraire, moi je connaissais la forêt comme le fond de ma poche pour m'y rendre depuis ma plus tendre enfance. Cela me fis sourire à nouveau puis Elyu reprit :

- Vous dites que les bois vous sont inconnus... Vous saurez trouver le chemin ?

La remarque d'Elyu me fis beaucoup rire. J'imaginais Lenn perdu dans les bois. L'image était plutôt ridicule, surtout pour moi qui avait tellement l'habitude de la forêt. Je me demandais vraiment comment ont pourrait s'y perdre. J'ajoutai dans un petit rire :

- Allons, Elyu! Il ne faut pas sous-estimer un Capitaine!

Je riais, mais je pensais très sérieusement ce que je disais. Ma phrase avait un même double sens. Je ne parlais pas seulement du Capitaine Lenn, mais aussi de moi-même. Parfois, ma Lieutenant Gauche se permettait des manques de respects flagrant. Je ne savais pas vraiment dire si c'était parce qu'elle me sous-estimait ou autre chose, mais je préférais profiter de cette occasion pour lui faire un avertissement discret. Je savais qu'elle était assez intelligente pour comprendre le sous-entendus. De toute façon, je ne lui en avait jamais voulu et si elle ne comprenait pas, ça ne changerais, au final, pas grand chose.




Ariemm Megjow


Je parle en #003300 dans mes RP's !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Lenn
Fondateur Lenn
Messages : 203
Date d'inscription : 19/02/2016
Age : 15
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 25 Oct - 14:16
Tandis qu' Ariemm aquiescait vivement, Elyu intervint, un brin froide.

- Vous dites que les bois vous sont inconnus... Vous saurez trouver le chemin ?   

Je souris pour cacher ma susceptibilité. Je n'étais plus un enfant à semer des bouts de pain pour retrouver mon chemin. J'avais un curieux sens de l'orientation et je lui faisais confiance. Ariemm devait être elle-aussi surprise car la remarque la fit rire et elle ajouta :

-Allons, Elyu! Il ne faut pas sous-estimer un Capitaine!

Dans ses paroles aux allures légères, je sentis un certain malaise, comme un sous-entendu qu'elles-seules pouvaient comprendre. Une complicité ? Un reproche ? Je n'en savais rien mais je compris qu' Ariemm était sérieuse. J'haussais à mon tour les épaules.

- Je pense que ça ira...merci. J'ai été cruel envers moi en employant le mot "inconnu". Je suis déjà passé de nombreuse fois. Il m'arrive de me promener comme vous mais ces moments restent rares. Ce que je voulais dire, c'est que je n'ai plus rien à apprendre d'Orchedin, de ses moindres recoins alors qu'ici, je n'ai pas encore tout exploré.

Je regardais Elyu avec calme. Était-ce un syndrome de supériorité, une maladresse ou simplement une demande de politesse et je me prenais trop la tête? Encore une fois, je n'en avais pas la réponse. Sa remarque, bien qu'un peu vexante, n'était pas objet d'irrespect direct et je décidais d'oublier.  








Je parle en #999966
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Elyu
Maître du Potin
Messages : 381
Date d'inscription : 27/07/2016
Age : 16
Localisation : Grenoble
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 27 Oct - 13:53
A cette remarque, Lenn eut un sourire bizarre, et Ariemm rit. Qu'est-ce que j'avais dit de si amusant, je me le demandais bien.

-Allons, Elyu! Il ne faut pas sous-estimer un Capitaine!

Le sous-entendu dans cette phrase était clair : elle pensait que j'avais dit ça par manque de respect, et en profitait pour me rappeler qu'elle ne devait pas être sous-estimée, mais que je devais la traiter avec toute la convenance que je lui devais.

-Je pense que ça ira...merci. J'ai été cruel envers moi en employant le mot "inconnu". Je suis déjà passé de nombreuse fois. Il m'arrive de me promener comme vous mais ces moments restent rares. Ce que je voulais dire, c'est que je n'ai plus rien à apprendre d'Orchedin, de ses moindres recoins alors qu'ici, je n'ai pas encore tout exploré.

J'eus envie de partir en courant. Pour une fois, je faisais preuve de sollicitude, tout ce que j'y gagnais, c'était de l'incompréhension. En même temps, je me dis qu'ils ne pouvaient pas deviner précisément le fond de mes pensées, surtout que venant de moi, les deux Capitaines ne devaient pas être habitués à de la gentillesse de ma part. Je ne pouvais cependant pas m'empêcher de ressentir un sentiment...d'injustice. Enfin bon, s'ils avaient mal pris ma question, ce n'était pas de ma faute.
Je me mordis le la lèvre inférieure puis me forçai à dire :

-Je m'excuse sincèrement si vous avez pris ma question pour un manque de respect, je vous assure que ça n'en était pas un. Je vous ai... mal compris, en effet, quand vous avez dit que les bois vous étaient inconnus, et me suis... inquiétée...

Je jetai un coup d’œil à Ariemm, pour m'assurer qu'elle avait bien vu ce que je venais de faire. Jamais je ne m'étais sentie aussi.. aussi obéissante. Je n'aimais pas cette impression, mais peut-être faudrait-il que je le soit un peu plus si je voulais rester à la Guilde. Même si Ariemm ne me donnait pas souvent d'ordres...


Je parle en #000099 :D

Thème d'Elyu:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Ariemm
Fondatrice Ariemm
Messages : 496
Date d'inscription : 19/02/2016
Age : 16
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 27 Oct - 16:19
Lenn sourit à la remarque d'Elyu. Je ne savais pas si il souriait par amusement ou par politesse. Si il avait cru qu'Elyu le sous-estimait, cette dernière option était en effet la chose la plus polie à faire, étant donné que la supérieure du responsable se trouvait en face de lui. Je prenais beaucoup à coeur la réputation des mes soldats. Peut-être trop. Mais pour moi, c'était ma vraie famille. Je ne voulais en aucun cas qu'une quelconque personne pense du mal d'eux. Sans doute qu'Elyu, et peut-être d'autres, ignoraient que je leur accordaient une place aussi importante dans mon coeur. J'avais du mal à accepter l'idée que, quand on dirige, on s'éloigne de ses hommes. Je préférai ne pas y penser.
Dans tous les cas, je n'aurais jamais pu imaginer qu'il s'agissait en fait d'un sourire pour cacher sa susceptibilité. Moi-même j'utilisais souvent cette aspect du sourire, mais je n'aurais jamais pensé que quelqu'un d'autre, et en particulier Lenn, aurait pu l'utiliser. Sans doute que le Capitaine de Nacastal était une personne qui cachait beaucoup plus ses émotions que ce que je croyais. Il répondit en haussant les épaules :

- Je pense que ça ira...merci. J'ai été cruel envers moi en employant le mot "inconnu". Je suis déjà passé de nombreuse fois. Il m'arrive de me promener comme vous mais ces moments restent rares. Ce que je voulais dire, c'est que je n'ai plus rien à apprendre d'Orchedin, de ses moindres recoins alors qu'ici, je n'ai pas encore tout exploré.

Il regardait Elyu calmement, mais je sentais bien qu'il essayait de deviner quelque chose d'elle. Je lui jetai un coup d'oeil. Elle se mordait la lèvre inférieure et finit pas articuler, comme vexée :

- Je m'excuse sincèrement si vous avez pris ma question pour un manque de respect, je vous assure que ça n'en était pas un. Je vous ai... mal compris, en effet, quand vous avez dit que les bois vous étaient inconnus, et me suis... inquiétée...


Elle semblait vraiment sincère. Elyu c'était montrée attentionnée envers le Capitaine Lenn. Je trouvais cela très mignon. Mais n'empêche que ni Lenn ni moi n'avons su comprendre sa marque d'attention. Pour Lenn, ce n'étais pas très important. Elyu et lui ne se croisaient pas si souvent et ne se parlaient que peu. Mais pour moi... C'était autre chose. Tous les jours à la Guilde, j'avais l'occasion de parler avec elle. Nous étions en permanence ensemble à la Guilde, ou presque. Sans doute au grand damne d'Elyu. Mais moi, je n'étais pas fichu de différencier Elyu manquant de respect et Elyu faisant preuve d'attention. D'un coup d'un seul, je me sentie vraiment très loin d'elle. Finalement, même si je n'y pensait pas, cette "vérité" sur l'éloignement entre le chef et les subordonnés me rattrapait. Ça me travaillait beaucoup trop tout ça. Alors, aussi vite que je m'étais sentie propulsée loin d'Elyu, je décidai d'oublier... Du moins pour l'instant. Ce n'était sans doute pas si grave, pensais-je, souriante. Le poids qui c'était accumulé sur ma conscience au fur et à mesure de notre discutions disparu rapidement. Je souris à Elyu, qui me regardais. Son très beau regard bleu-vert disait qu'elle voulait me montrer qu'elle n'avait pas voulu être désobéissante. Du moins, c'était l'impression que j'avais. Je lui souris de plus belle en agitant ma chevelure noire, pour lui faire comprendre que j'appréciais son agissement et que c'était plutôt à moi de "m'excuser sincèrement", comme elle disait avec tant de sérieux. J'espérai qu'elle le comprendrais comme cela en tout cas. Car, pour une raison ou une autre, je ne parvenais pas à lui expliquer avec des mots. Tout ceux que je connaissaient étaient trop sérieux pour que je ne parvienne à les employer sans rire. Elyu, ce serai tellement bien qu'on puisse parler seule à seule à un moment! Dans un contexte un peu plus sérieux que la partie de cocotte de la dernière fois, je veux dire.
Je repris la parole en agitant ma main fine qui ne tenait pas le rollier, en signe d'abandon du malentendu :

- Bien, bien, oublions ça! Lenn, j'imagine que tu dois quand même continuer à avancer pour ne pas finir en retard à ton dîner! Pour ma part, je pense que je vais arrêter là la chasse. A trois dans une forêt et vu le tapage qu'on a fait, les oiseaux doivent être sur leur garde maintenant...

De mes yeux verts sombres brillants de fierté et de bonheur, je jette un coup d’œil aux quelques plumes que je tenais avec le rollier, avant d'ajouter dans un rire fluet :

- Et puis j'ai fait une belle prise aujourd'hui!




Ariemm Megjow


Je parle en #003300 dans mes RP's !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Lenn
Fondateur Lenn
Messages : 203
Date d'inscription : 19/02/2016
Age : 15
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 1 Nov - 12:32
Elyu semblait vexé de ne pas être comprise.

- Je m'excuse sincèrement si vous avez pris ma question pour un manque de respect, je vous assure que ça n'en était pas un. Je vous ai... mal compris, en effet, quand vous avez dit que les bois vous étaient inconnus, et me suis... inquiétée...    

Je du me retenir de rire. S'inquiéter? Pour moi? J'avais de quoi être touché, on ne me disait pas cela souvent. Je souris tendrement, plus aucune once de colère dans mon attitude. Je l'aimais bien, elle avait ce côté amusant en elle. Elle était un peu plus âgée que moi et j'aurais pensé qu'elle me sous-estimait mais parfois, il fallait cesser de se prendre la tête pour de choses si futiles. Mais j'eus une pensée pour Ariemm qui ne devait pas la comprendre tout les jours.

- Bien, bien, oublions ça! Lenn, j'imagine que tu dois quand même continuer à avancer pour ne pas finir en retard à ton dîner! Pour ma part, je pense que je vais arrêter là la chasse. A trois dans une forêt et vu le tapage qu'on a fait, les oiseaux doivent être sur leur garde maintenant...

Elle jeta un regard à son oiseau.

- Et puis j'ai fait une belle prise aujourd'hui!

J'hochais vivement la tête.

- Oui, tu peux être fière de toi! Elyu, merci de ton attention, je n'oublierais pas. Si vous n'y voyez pas d'inconvénient, je vais poursuivre mon chemin.

J'avais cette étrange impression de devoir les laisser seule à seule. Et puis Ariemm n'avait pas tord, j'allais finir pas être en retard avec tout ça, ce serait ironique! Je les saluais avec respect et politesse avant de leur tourner le dos et de poursuivre mon chemin. Reprenons nos bonnes vieilles habitudes.

HRP:
 








Je parle en #999966
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Elyu
Maître du Potin
Messages : 381
Date d'inscription : 27/07/2016
Age : 16
Localisation : Grenoble
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 2 Nov - 13:43
Ariemm, après avoir semblé hésiter un instant, répondit à mon regard en coin par un léger sourire, qui s'agrandit presque aussitôt. Puis elle secoua vivement la tête, ce qui eut pour effet de faire voler ses cheveux autour de son visage. Elle semblait approuver mes excuses, et aussi les accepter, car comme son sous-entendu, elles étaient destinées aux deux Capitaines présents, et non pas qu'à Lenn, comme on aurait pu le croire. Je me sentis... soulagée, de savoir que j'étais pardonnée, du moins par une des deux personnes concernées. Lenn n'avait encore rien dit, mais son sourire bizarre devint un sourire sincère.

- Bien, bien, oublions ça! Lenn, j'imagine que tu dois quand même continuer à avancer pour ne pas finir en retard à ton dîner! Pour ma part, je pense que je vais arrêter là la chasse. A trois dans une forêt et vu le tapage qu'on a fait, les oiseaux doivent être sur leur garde maintenant...
 fit Ariemm

En effet, il ne devait plus rester beaucoup de proies dans les alentours, même si nous n'avions pas fait tant de bruit, mais Ariemm, en tant que chasseuse, avait peut-être une perception différente du bruit en pleine nature, ou qu'en sais-je ?...
Elle avait l'air cependant suffisamment fière de son unique proie pour ne pas être déçue d'en avoir fini avec la chasse pour aujourd'hui, car elle ajouta dans un petit rire :

- Et puis j'ai fait une belle prise aujourd'hui!


Lenn hocha la tête à son tour, même s'il avait moins de cheveux à faire voler qu'Ariemm. Il répondit :

- Oui, tu peux être fière de toi! Elyu, merci de ton attention, je n'oublierais pas. Si vous n'y voyez pas d'inconvénient, je vais poursuivre mon chemin.

Alliant le geste à la parole, il se tourna et s'éloigna, après nous avoir saluées.

Je poussai un léger soupir, qui s'entendit fortement, vu le silence qu'il avait laissé. Je ne savais pas quoi dire. Dire que moi aussi je voulais poursuivre ma promenade serait manquer de tact, car cela annoncerait clairement que je n'avais guère envie de rester seule à seule avec mon Capitaine. De plus, j'avais l'impression qu'elle avait des choses à dire. Pour meubler le blanc, je m’enquis prudemment :

-Qu'allez-vous faire maintenant, Capitaine ? Vous allez rentrer à la Guilde ?


J'avais peu d’espoir, mais autant essayer.


Je parle en #000099 :D

Thème d'Elyu:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Ariemm
Fondatrice Ariemm
Messages : 496
Date d'inscription : 19/02/2016
Age : 16
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 2 Nov - 16:35
Lenn hocha vivement la tête et ajouta :

- Oui, tu peux être fière de toi! Elyu, merci de ton attention, je n'oublierais pas. Si vous n'y voyez pas d'inconvénient, je vais poursuivre mon chemin.

Je souris, tandis que Lenn nous saluait poliment et s'éloignait. Je me retrouvais seule avec Elyu dans la clairière. J'aurais pu profiter de ce moment pour lui parler, mais quelque chose me retenais. Est-ce que j'essayais encore de fuir, à la manière de la fois au p'tit Canasson avec Lenn? J'en étais presque convaincue et cela me frustrais un peu. Mais Elyu voulait aussi peut-être finir sa balade en paix? C'était une bien piètre excuse que je me donnait là, mais pourtant, elle suffit pour que je me taise. Elyu poussa un petit soupir et dit :

- Qu'allez-vous faire maintenant, Capitaine ? Vous allez rentrer à la Guilde ?


Si un instant plus tôt, j'avais pensé qu'elle s'était excusée auprès de moi en même temps qu'auprès de Lenn et qu'elle était soulagée que j'accepte ses excuses, cette phrase me brisa toute illusion. Je n'étais pas dupe : elle essayait clairement de se débarrasser de moi, là. Mais d'un autre côté, si ses paroles pouvaient sembler un peu froides voir vexantes, je décidai de leur donner une toute autre interprétation : Elyu voulait, en effet, finir sa balade seule. Tout simplement. Il y a des gens pour qui un peu de solitude de temps en temps est agréable. Moi-même j'en avais besoin, ne serai-ce que pour la chasse. Pas au point de rejeter les connaissances que je pourrais croiser, mais chacun est différent, et il faut savoir comprendre. Je lui fit un grand sourire naïf. De toute façon, je m'étais auto-convaincue de ne pas lui parler maintenant.

- Eh bien je pense que oui! J'ai eus beaucoup de chance aujourd'hui et ce serai trop bête de ne pas finir la journée sur cette prise!

Je brandis par la queue le rollier. Avant de le poser près de la souche. Un renard ou autre opportuniste sera heureux de pouvoir en faire son dîner. Voilà pourquoi je n'enterrai jamais mes proies. Je plantais une belle rémige dans ma touffue cheveulure noire avant de saluer à mon tour Elyu de ma voix flûtée :

- Je te laisse! J'imagine que tu es mieux toute seule pour finir ta promenade! A plus tard!

Je m'enfonçai dans la forêt pour rejoindre la Guilde.




Ariemm Megjow


Je parle en #003300 dans mes RP's !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Elyu
Maître du Potin
Messages : 381
Date d'inscription : 27/07/2016
Age : 16
Localisation : Grenoble
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 6 Nov - 13:32
Ariemm me répondit par un grand sourire naïf et dit :

- Eh bien je pense que oui! J'ai eus beaucoup de chance aujourd'hui et ce serai trop bête de ne pas finir la journée sur cette prise!

Un peu surprise, je me dis qu'elle avait sûrement compris que je souhaitais rester seule. J’espérai qu'elle ne l'avait pas trop mal pris...
Pour souligner ses paroles, elle leva l'oiseau en l'air, le tenant par la queue. J'eus un léger mouvement de recul. Puis elle le reposa sur une souche. Apparemment, elle ne chassait que pour les plumes, et laissait le reste à la nature. Pour finir, elle prit une de ces fameuses plumes qu'elle avait arrachées et la planta dans ses cheveux, et me salua :

- Je te laisse! J'imagine que tu es mieux toute seule pour finir ta promenade! A plus tard!

Cela confirmait, mes pensées, elle avait compris.

-A plus tard, dis-je, mais je doute qu'elle m'entendit car elle était déjà partie.

Amusée, je la regardai s'éloigner dans la forêt. Puis je poussai un petit soupir, sans aucune raison, et pris dans la direction opposée. J'allais enfin pouvoir me promener tranquillement.


Je parle en #000099 :D

Thème d'Elyu:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Orchedin  :: Alentours :: Les Bois-
Sauter vers: