Vous avez une ville à protéger ! Rejoingnez votre Guilde et plongez dans l'aventure qui vous attend au sein de celle-ci !
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 :: Introduction :: Présentations :: Présentations Validées Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Ariemm Megjow - La vie n'est qu'un jeu

avatar
Ariemm
Fondatrice Ariemm
Messages : 385
Date d'inscription : 19/02/2016
Age : 16
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 25 Juil - 11:46
Ariemm Megjow
Ariemm Megjow

Âge : 19 ans
Situation conjugale : Célibataire
Armes : Katana
Situation familiale : Fille Unique
Rang : Capitaine
Guilde : Avelann
Caractère

Ariemm Megjow est une fille débordante d'énergie et de bonne humeur. Elle sourit tout le temps, à un tel point que c'en est surprenant, voir étrange. Elle aime rêver et s'amuser, si bien que cela finit par s'apparenter à de l'insouciance, plus qu'à une philosophie de profit du moment présent. Elle prend toujours tout à la légère ou comme un jeu pour mieux profiter de ses journées. Les problèmes quotidiens et les travaux administratifs sont ses principaux ennemis et elle est passée Maître dans l'art de les oublier. En revanche, elle s'intéresse beaucoup aux missions et en particulier celle où l'on est susceptibles de devoir se battre. Elle a accompli de nombreux exploits lors de missions et cela lui a permit de se tailler une belle renommée, avant même qu'elle ne devienne Capitaine.
La plupart des soldats et novices l'admirent pour son énergie et sa jovialité à toute épreuve, tandis que ses lieutenants, la trouve trop enfantine. En effet, un travail monstre leur revient puisque Ariemm s'en débarrasse. La plupart des habitants d'Orchedin, quant à eux, voient la Capitaine d'Avelann comme un génie du combat, l'apprécie beaucoup mais oublient quelque peu sont coté immature. Ariemm ne les fréquentant que peu mais comptant à son actif de nombreuses victoires, cette idéalisation qu'on les Orchediens de la jeune fille s'explique facilement.
Malgré ses airs insouciants et puérils, "innocente et naïve" ne sont pas des adjectifs qui lui corresponde. Mais certains, de ceux qui la connaisse le moins, les lui attribus par la logique erronée suivante : "Ariemm=Gamine=Innocente et naïve". Même si elle en a l'air, elle est très loin être naïve. Elle possède au contraire une certaine acuité intellectuelle, bien qu'elle ne soit pas mise en valeur par ses agissements. Pour ce qui est de l'innocence, Ariemm en est loin. Ses tendances à tout prendre comme un simple jeu lui font minimiser le prix des vies. Quand elle part en mission, il n'est pas rare qu'il y ai des morts à la fin. Elle ne tue malgré tout uniquement pour ce qu'elle pense être "la bonne cause". En effet, elle a beaucoup de respect pour la mission qu'à confié Sêlin aux Guildes. Elle souhaite même travailler en pleine coopération avec la Guilde rivale et désapprouve les tensions inter-guildes. Elle garde tout de même un certain goût pour le sang. Elle qualifie cela d'"amusant" et tue les ennemis de la paix par jeu plus que part nécessité. Si cela peut paraitre totalement immoral, elle possède néanmoins ses principes : elle ne torture pas et les morts qu'elle inflige sont rapide et efficace.
Malgré tout ce que l'on peut penser sur cet aspect de sa personnalité, Ariemm est une fille amicale qui apprécie tout le monde pour ce qu'il est et qui ne déteste personne. Elle est à l'écoute des autres et est toujours prête à les protéger. Ce coté de son caractère est souvent oublié par ses Lieutenants ou les personnes les moins proche d'elle.
Peu de personne le savent, mais elle voudrait être plus proche de ses soldats. Pouvoir entretenir avec eux une relation de complicité, qu'ont lui confit joies et peines et pouvoir en échange, partager ses secrets fait parti de ses vœux les plus chers et les plus méconnus. Malheureusement, son manque de sérieux abusif creuse un fossé entre elle et les autres, même si elle est accessible et proche de ses soldat. Réussir à rester aussi proche d'eux en dépit de son rang constitue d'ailleurs une de ses fiertés, mais entraîne aussi parfois des manques de respect de la part des vétérans ou des Lieutenants.
En réalité, ce manque de sérieux est involontaire. Façon de vivre, habitude ou maladie, elle-même ne sait pas exactement pourquoi cette qualité pourtant nécessaire aux Capitaines lui fait tant défaut. Contrairement à ce que l'on pourrait penser, ce manque la frustre beaucoup. Pour la simple et bonne raison qu'elle à conscience que son manque de sérieux excessif fait obstacle à la véritable amitié qu'elle espère un jour trouver. N'étant pas non plus idiote, elle parvient à être sérieuse quand le besoin s'en fait sentir. Mais ses attitudes et son regard n'en montrent rien et beaucoup ne savent pas faire la différence entre Ariemm sérieuse et Ariemm normale. Chacune des fois où elle avaient eus besoin de montrer son sérieux, se sont conclues d'échec. C'est très certainement le fait d'y parvenir intérieurement mais pas extérieurement qui l'agace le plus, elle à souvent l'impression d'être incomprise à cause de cela.
Ariemm déteste par-dessus tout se mettre en colère. Elle fait tout son possible pour que cela n'arrive pas, si bien que les personnes l'ayant déjà vu énervée se comptent sur les doigts d'une main. Quand bien même cela se produit, elle ne garde jamais sa rancune très longtemps. Elle pardonne n'importe quoi plutôt facilement.
Ariemm n'est pas tout à fait un model de sagesse. Elle est plutôt fonceuse et ne réfléchi pas toujours avant d'agir. Cela lui attire d'ailleurs souvent des ennuis mais, débrouillarde et forte, elle s'en sort toujours.
Elle a du mal à rester sans rien faire trop longtemps. Même quand elle est obligée de rester à la Guilde, elle a l'esprit toujours occupé par de nouvelles idées de jeux idiots ou de ce qu'elle pourrait faire le lendemain. Elle a besoin de sortir, de courir, d'explorer. Si elle est restée trop longtemps à l'intérieur, rien ne pourra l'empêcher de sortir alors qu'une occasion se présente enfin : ni la pluie, ni la chaleur, ni la neige. Ariemm fait partie des personnes que l'ont remarque et qui s'impose naturellement. Elle n'est pas timide et ne se méfie pas des autres. De manière générale, sa façon de penser pourrait se résumer en quelques mots : "La vie n'est qu'un jeu".

Physique

De constitution plutôt fragile, Ariemm possède des os fins et légers qui lui donne une silhouette élancée malgré sa petite taille. En plus de sa morphologie naturellement mince, elle est plutôt maigre (42 kg pour 155 cm). Ses bras sont très longs et si fins qu'un adulte peut en faire facilement le tour avec son pouce et son index. Ses poignets sont très délicats aussi, on voit même son os ressortir légèrement sur le coté. Ses petites mains fines se terminent avec ses longs doigts minces où elle laisse pousser ses ongles joliment courbés.
Ses jambes, très longues et maigres, lui procure, malgré leur apparence fragile, une rapidité et une agilité digne de 14 années d'entraînement rude. Ses pieds sont petits et elle y a les ongles également longs.
Ariemm ressemble un peu à une petite brindille : elle à des membres minces, qui semblent étirés tant ils sont longs et son corps maigre est presque totalement dépourvu de formes féminines. Une morphologie aussi peu avantageuse aurait sans doute incommodé plus d'une femme, mais pas elle. Elle ne réfléchi pas trop à son physique et ne cherche pas à plaire aux autres sur ce plan. Clavicules, cotes et vertèbres saillent sous sa peau fine, lisse et d'une pâleur telle qu'elle se rapproche du blanc de la neige. Elle bronze légèrement mais efficacement en été même si elle reprend sa blancheur originale très rapidement. Ariemm a des traits plutôt enfantin pour son âge. Elle a de très légère tache de rousseur sur les joues et ses yeux, décorés de long cils épais et noirs, sont d'un vert sombre peu commun, qui illuminent son visage rond. Son petit nez au bout légèrement arrondi remonte doucement en une courbe élégante. Sa lèvre supérieur est fine tandis que l'inférieur est pulpeuse et douce, formant une petite bouche aux teintes rosées, en harmonie avec sa peau blanche. Ses cheveux épais et légèrement ondulés, coupés au niveau du milieu du cou, sont d'un noir intense mais brillant qui contrastent avec sa peau clair. Ils sont toujours en pagaille, même si elle vient de les brosser et elle y glisse parfois, pendants ses jours de congé, une plume d'oiseau.
Dans l'ensemble, son aspect maigre laisse penser qu'elle est fragile est faible. Ce qui est bien sûr totalement faux. Ces muscles sont fins et peu voyant mais bien entraînés, puissants et dignes de la force d'un Capitaine. Ses membres minces et son visage enfantin lui donnent des airs d'enfant fragile mais il suffit de croiser son regard où pétille la malice pour briser l'illusion. Extrêmement peu de gens le savent, mais Ariemm possède un petit tatouage de renard stylisé sur l'omoplate droite.
Tous le monde s'accorde à dire que le physique d'Ariemm va de paire à son caractère : ils sont tout deux très étranges. Tandis que certains trouverons une forme de beauté dans son visage et sa maigreur, les autres la trouveront négligée à cause de ses ongles longs et de ses cheveux ébouriffés, ou encore effrayante à cause de ses membres trop maigres et étirés.
Quoi que pensent les autres, Ariemm ne changera pas. Elle est comme elle est et cela lui convient, ou plutôt lui importe peu.
Ariemm porte toujours des hauts larges qui cachent un peu sa maigreur car elle aime être a l'aise, libre de ses mouvements et trouve les hauts moulants trop désagréables. Habituée par ses parents à porter des habits aux couleurs d'Avelann, elle est souvent vêtue de noir et de vert grisé. Mais lorsqu'elle y pense, elle aime porter des vêtements colorés. Elle porte toujours des bas serrés et souples pour se déplacer silencieusement. Elle n'aime pas entendre le frottement des tissus lorsqu'elle se déplace car cela fait fuir les animaux quand elle part en chasse. En hiver, elle porte à ses petits pieds des bottes fourrés et hautes jusqu'en dessous du genou. Et en été, des petites bottes fines ou des sandales montantes. Le reste du temps, elle porte des bottes légères et lâches qui montent au niveau du genou. Ariemm n'est pas très coquette et s'habille surtout de façon pratique. La plupart du temps, elle porte une légère mais résistante cotte de maille par-dessus laquelle elle met une tunique gris-vert. Elle porte aussi un pantalon moulant noir et des bottes larges et hautes. Le timbre d'Ariemm a de quoi surprendre. Elle parle d'une voix aiguë, douce, enfantine et toujours légèrement mélodique. Ariemm possède tout un répertoire de petits sons qu'elle accompagne de mimiques et qui, d'une certaine façon, rendent ses paroles agréables à écouter.


Histoire

Ariemm a eut un passé tranquille et confortable. Née de la très réputée Licana, combattante hors-pair d'Avelann, et du Capitaine Asthate, elle a grandi dans le milieu guerrier et était déjà prédestinée à devenir un Soldat d'exception. Son père souhaitait plus que tout la voir devenir Capitaine car depuis trois générations, les Megjow se succédaient à ce poste. Dés l'âge de cinq ans, il l'entraina secrètement dans leur maison des quartiers sud. La jeune Ariemm progressait très vite car son père savait la captiver : il avait compris que si l'entrainement était présenter comme un jeu, sa fille s'investissait beaucoup plus. En effet, Ariemm a toujours été une jeune fille insouciante qui ne souhaitait que s'amuser et profiter pleinement de sa vie.
Au moins une fois par semaine, ses parents l'emmenaient à la Guilde. Là-bas, elle avait beaucoup d'amis. Tous les membres de la Guilde l'appréciaient pour sa bonne humeur et son énergie. Ariemm les considérait aussi tous comme des membres de sa famille et adorait se rendre à Avelann. Elle appréciait particulièrement le lieutenant Gauche, Lance. Ils étaient très complices et se comprenaient bien. Lorsqu'elle n'était pas à la Guilde avec ses parents et que ceux-ci travaillaient, elle passait ses journées avec Tanna, sa nourrice. Ariemm l'appréciait beaucoup car elle acceptait toujours de l'accompagner pour ses promenades. Sa nourrice lui apprit même à manier le lance-pierre et la fronde.
Ariemm devint la Novice du Lieutenant Lance. Elle avait déjà beaucoup d'avance sur les autres ce qui lui attira de nombreux admirateurs. Mais malgré sa popularité au sein de la Guilde, elle n'avait pas de vrais amis proches. Elle appréciait beaucoup tout le monde et c'était réciproque mais aucune amitié profonde ni complicité ne se construisit avec quiconque. De plus, en ayant grandit, Lance commençait à s'inquiéter de son insouciance et leur ancienne amitié se dissipa peu à peu, remplacée par la relation Maître/Novice. Il comprit, lui aussi, vite comment intéresser son élève et appliqua la méthode avec beaucoup d'efficacité. Plus le temps passait et plus Ariemm perdait de vue le sérieux. Depuis son plus jeune âge, on n'a cessé de mettre en parallèle la vie et le jeu pour la motiver, à un tel point que cette comparaison est devenue pour elle sa façon de vivre et de penser. Certes, elle s'améliorait à une vitesse fulgurante et creusait toujours plus l'écart entre elle et les autres Novices mais Lance, inconsciemment, sacrifiait ainsi toute bonne moralité. Les entrainements étaient avant tout basés sur l'apprentissage du combat afin de pouvoir se défendre, blesser ou même tuer pour Orchedin. Présenter cela comme un jeu revenait à laisser croire Ariemm que la vie n'avait qu'un prix moindre. De fil en aiguille, elle fut amenée à tuer très tôt.
Il ne se passait plus une mission sans qu'elle ne cause la mort d'un criminel. Son père se contentait d'étouffer toute les rumeurs qui pouvaient compromettre la réputation de sa fille, sans se préoccuper de la remettre sur le droit chemin.
Ariemm était à la fois bien entourée et seule. Sa jovialité dépassait les autres et son manque de sérieux les retenaient de se confier à elle ou de construire une amitié plus approfondie. Ses parents, et en particulier Asthate, la virent de plus en plus comme la simple future Capitaine d'Avelann, oubliant de l'aimer pour ce qu'elle était vraiment. Ariemm percevait très certainement sa solitude mais elle ne c'en ai jamais pleint, pas même à Tanna, qui était finalement la plus proche d'elle. Sans doute qu'elle refusait d'admettre sa situation et ne pouvait pas concevoir la tristesse. Elle continua ainsi, entourée d'inconnus qu'elle chérissait profondément et considérait comme sa famille jusqu'à être nommée soldat. Pour sa nomination, son père lui offrit Sauvage, un katana qu'elle garde, encore aujourd'hui, précieusement. Chaque mission où elle participait était une réussite plus ou moins sanglante. Si cela intimidait certains, la plupart l'admirait pour sa force et son courage. Tout Orchedin connaissait maintenant, au même titre que Licana, Ariemm, la guerrière victorieuse. De succès en succès, elle devint Lieutenante Droite plus ou moins contre son gré, nommée par son père, après le retrait du précédant lieutenant, devenu trop vieux. Lance et son père devaient constamment la rappeler au travail administratif et sur ce point plutôt important, elle était une bien piètre Lieutenante. Asthate ne voulait pas admettre que sa fille n'était pas faite pour le seconder et encore moins devenir Capitaine. Plutôt que de revenir sur son choix, il cachait au reste de la Guilde les fautes d'Ariemm. Malgré sa paresse, elle restait une combattante d'exception et savait diriger, motiver et encourager ses troupes. Étant très appréciée des soldats de la guilde, cela facilitait la tache et personne ne tenta une quelconque révolte contre le choix du Capitaine Peu de temps après, Asthate perdit au cours d'une terrible bataille sa jambe droite ainsi que son bras. Sans réfléchir, aveuglé par l'orgueil et son souhait de voir les Megjow, une génération de plus, à la tête d'Avelann, il nomma sa fille Capitaine. A ce choix, plutôt subjectif, personne ne s'opposa.

Un peu de vous

Pseudo : Ariemm
Prénom : Marie
Âge : 15 ans
Comment as-tu trouvé le forum? : Je suis l'une des fondas
Code du règlement : (Validé par Sêlin en personne.)

Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Orchedin  :: Introduction :: Présentations :: Présentations Validées-
Sauter vers: